Langues fenniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Langues fenniques
Région Finlande, Suède, Norvège, Estonie, Lettonie, Russie
Originaire de Finnois de la Baltique
Classification par famille
Codes de langue
Linguasphere 41-AAA
Carte
Répartition géographique des différentes langues fenniques.
Répartition géographique des différentes langues fenniques.

On appelle langues fenniques ou balto-finnoises une famille de langues parlées en Europe du Nord. Elles se rattachent aux langues finno-ougriennes, groupe dont font également partie les langues sames de Laponie, le hongrois et de nombreuses langues minoritaires en Russie. Le terme fennique renvoie à l'Estonie, à la Finlande et à la Carélie. Deux pays au monde ont une langue fennique comme langue officielle : la Finlande (avec le finnois) et l'Estonie (avec l'estonien).

Histoire et contacts avec les langues indo-européennes[modifier | modifier le code]

L’idée de certaines caractéristiques d'un superstrat indo-européen en finnois a été soutenue par de nombreux linguistes (Posti en 1953). Jorma Koivulehto (1983) a montré que la plus ancienne strate de mots d'emprunt indo-européens dans les branches de langues fenniques les plus à l'ouest de l'Oural peut être considérée comme issue de langues indo-européennes du nord-ouest et liées à la culture de la céramique cordée (environ 3200-2300 av. J.-C.). Depuis cette couche, les contacts entre Baltes et Finnois ont été continus. Selon Koivulehto (1990), la strate suivante peut être appelée Proto-Balt (o-slave) et datée du néolithique supérieur (environ 2300-1500 av. J.-C.)[1].

Liste des langues fenniques[modifier | modifier le code]

  • le finnois, parlé en Finlande, Estonie, Suède, Norvège et dans le nord-ouest de la Russie
    • le finnois parlé en Finlande, suomi, avec ses dialectes tels que le savo
    • le kvène, variété de finnois parlée en Norvège
    • le meänkieli ou finnois tornédalien, variante de finnois parlée en Suède
  • le carélien (sens large)
    • le carélien (sens étroit), karjala, parlé en Russie et en Finlande
    • l'olonetsien ou carélien d'Aunus ou livvi, variante régionale du carélien classique
    • le lude, variante régionale du carélien classique, très proche du vepse
  • le vepse
  • le vote, quasiment éteint
  • l'ingrien
  • l'estonien (sens large)
    • l'estonien (sens étroit), eesti keel, parlé en Estonie, en Finlande, en Lettonie et dans le nord-ouest de la Russie
    • les langues sud-estoniennes
      • le võro, võro kiil´, parlé en Estonie
      • le lutsi, lutsi maarahvas, parlé en Lettonie, probablement éteint
      • le mulgi, mulgi keel, parlé en Estonie
      • le seto, seto kiil´, parlé en Lettonie et en Russie
      • le tartu, tartu keel, (classé comme langue sud-estonienne), parlée en Estonie
  • le live ou livonien, parlé en Lettonie, éteint en 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Petri Kallio, « Languages in the Prehistoric Baltic Sea Region », Alfred Bammesberger & Theo Vennemann (eds.), Languages in Prehistoric Europe, pp. 227-244. Heidelberg., 2003

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]