Langues et civilisations à tradition orale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la recherche scientifique
Cet article est une ébauche concernant la recherche scientifique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Langues et civilisations à tradition orale
Image illustrative de l'article Langues et civilisations à tradition orale

Siège Campus CNRS de Villejuif
Pays Drapeau de la France France
Rattachement CNRS, Paris 3, Inalco
Directeur Alexandre François
Disciplines Linguistique, anthropologie
Chercheurs statutaires 13
Chercheurs associés 15
Doctorants 30
Site web http://lacito.vjf.cnrs.fr/

Le laboratoire de Langues et civilisations à tradition orale (en abrégé LACITO) est une unité mixte de recherche (UMR 7107) sous tutelle du Centre national de la recherche scientifique, de l'université de Paris-III et de l'Institut national des langues et civilisations orientales. L'université de Paris-IV est membre associé.

Situé sur le campus CNRS de Villejuif, le LACITO regroupe environ 50 personnes.

Mission scientifique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1976 par André-Georges Haudricourt et Jacqueline Thomas, le LACITO se donne pour mission première d'étudier et de faire connaître les langues et cultures à tradition orale dans le monde. Ses membres participent à la recherche internationale en linguistique, en alliant description des langues (en), typologie des langues, linguistique historique et réflexions théoriques sur le langage. Le LACITO compte aussi en son sein des chercheurs en ethnologie, anthropologie, et en littérature orale.

Les recherches au LACITO s'appuient sur des enquêtes de terrain dans diverses aires linguistiques et culturelles. Les matériaux sont décrits (grammaires, dictionnaires…) et analysés dans leurs composantes linguistiques (phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique) ou anthropologiques (interaction communicative, rapport à la nature ou la culture, symbolisme). Ces travaux se situent dans le cadre de problématiques actuelles (typologie, cognition, pragmatique, linguistique historique et aréale...).

À travers son programme d’archivage en-ligne Pangloss[1], le LACITO développe des outils répondant au souci de préserver les données recueillies dans les langues peu documentées, et de les rendre accessibles aux chercheurs et aux communautés.

Familles de langues étudiées au LACITO[modifier | modifier le code]

De nombreuses familles de langues sont (ou ont été) étudiées au sein du LACITO[2] :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Michailovsky, Boyd, Martine Mazaudon, Alexis Michaud, Séverine Guillaume, Alexandre François & Evangelia Adamou. 2014. Documenting and researching endangered languages: the Pangloss Collection. Language Documentation & Conservation 8, pp. 119-135.
  2. Langues par famille (site du LACITO).

Lien externe[modifier | modifier le code]