Langues de l'Adamaoua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langues de l'Adamaoua
Pays Cameroun, Centrafrique, Nigeria, Tchad
Région Afrique de l'Ouest
Classification par famille

Les langues de l'Adamaoua sont une branche de la famille de langues nigéro-congolaises. Elles sont parlées dans la région de l'Adamaoua au Cameroun, en Centrafrique, au Nigeria et au Tchad[1].

Elles comprennent plusieurs dizaines de langues, dont les langues bua, le day, le dowayo, le dugun, le duli-gey, le duupa, le kare, le kolbila, le kuo, le lekon, le mangbei, le mbum, le mom jango, le mumuye, le mundang, le nyong, le peere et le toupouri.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Keith Brown et Sarah Ogilvie, Concise Encyclopedia of Languages of the World, Elsevier, 2010 (éd. révisée), p. 3 (ISBN 9780080877754)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Raymond Boyd, Étude comparative dans le groupe Adamawa, Société d'études linguistiques et anthropologiques de France, Paris, 1974, 101 p. (ISBN 2-85297-006-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]