Langue géographique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Langue (homonymie).
Langue géographique avec des aires dépapillées roses.

La langue géographique ou glossite exfoliatrice marginée, se caractérise par une langue présentant l'aspect d'une carte de géographie avec des aires dépapillées roses entourées d'une bordure blanchâtre légèrement surélevée. C'est une maladie auto-immune peu fréquente, d'origine génétique, bénigne mais pouvant se compliquer de fissurations[1].

Symptômes[modifier | modifier le code]

La langue géographique est moins dangereuse qu'impressionnante. Les papilles tendent à disparaître progressivement et la langue s'exfolie, donnant naissance à des crevasses qui donnent cet aspect dit géographique à la langue.

La disparition des papilles gustatives implique logiquement des troubles gustatifs. Les personnes atteintes ressentent une douleur (faible, voir inexistante ou importante selon les personnes ) plus ou moins permanente, qui est souvent aggravée lors de l'ingestion de certains aliments, surtout acides (ananas, orange, kiwi,...) et tanniques (noix...).

Origine[modifier | modifier le code]

Cette maladie est identifiée depuis longtemps mais ses causes exactes restent inconnues. Son origine est probablement génétique, et il pourrait s'agir d'une forme de psoriasis. En effet un fort pourcentage des personnes psoriasitiques ont une langue géographique.

Certains facteurs déclenchants seraient en cause tels que des allergènes, certains aliments et le stress. Les facteurs infectieux, nerveux, hormonaux n'ont pu être prouvés.

Autres effets[modifier | modifier le code]

Le phénomène de langue géographique peut s'étendre à toute la muqueuse de la bouche pour certaines personnes atteintes de psoriasis, engendrant parfois des diagnostics d'aphtes multiples. Dans ce cas la douleur est plus vive et s'accompagne d'une impression de soif permanente due au dessèchement des muqueuses.

Traitement[modifier | modifier le code]

Il n'existe que des traitements symptomatiques afin d'améliorer certains symptômes gênants.

Une amélioration serait possible avec des applications locales de bicarbonate de soude qui est une base et qui va diminuer l'acidité de la cavité buccale, acidité qui favorise les lésions. Éviter en même temps de consommer des aliments irritants et/ou acides (tomates, noix, gruyère etc.) Parallèlement un médicament diminuant l'acidité de l'estomac favoriserait l'amélioration des lésions et diminuerait les récidives.[réf. nécessaire] La vitamine A et ses dérivés peuvent donner de très bons résultats en application locale, mais le succès du traitement est très variable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 5-Souvent dès l'enfance - Langue géographique et langue fissurée

Liens externes[modifier | modifier le code]