Langtry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Langtry (homonymie).
Langtry
Image illustrative de l'article Langtry
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Texas Texas
Comté Val Verde
Démographie
Population 145 hab. (1990)
Géographie
Coordonnées 29° 48′ 32″ nord, 101° 33′ 32″ ouest
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation 1882
Localisation
Carte du comté de Val Verde.
Carte du comté de Val Verde.

Géolocalisation sur la carte : Texas

Voir sur la carte administrative du Texas
City locator 14.svg
Langtry

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Langtry

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Langtry

Langtry est une communauté non-incorporée située dans le comté de Val Verde, au Texas. Cette communauté se démarque par la présence du juge de paix Roy Bean, surnommé « La Loi à l'Ouest du Pecos » (“Law West of the Pecos”).

Histoire[modifier | modifier le code]

Langtry fut originellement établie en 1882 par la Southern Pacific en tant que centre de formation nommé “Eagle Nest” (« nid d'aigle »). Elle fut plus tard renommée pour George Langtry, un ingénieur et contremaître ayant supervisé une équipe de chinois pour construire la ligne ferroviaire. Roy Bean arriva peu après et construisit un saloon près de la ligne.

En 1884 ouvrit un bureau de poste et la ville commença à se développer ; en 1892, elle possédait une épicerie générale (en), une gare et deux saloons (incluant celui du juge Bean, nommé “The Jersey Lilly”, n'ayant aucun rapport avec l'actrice Lillie Langtry).

Après la mort de Bean en 1903, la croissance de la ville commença à décroître, notamment dû au fait qu'une autoroute passant légèrement à côté de la ville permettait de rejoindre le nord plus vite. Dans les années 1920, la Southern Pacific déplaça ses usines en dehors de la ville, la population diminuant jusqu'à 50. Dans les années 1970, elle atteignit les 40 habitants. Mais le tourisme généré par le Judge Roy Bean Visitor Center continue de faire vivre la ville et a contribué à l'augmentation du nombre d'habitants jusqu'à 145, selon le recensement des États-Unis de 1990.

Représentation dans les médias[modifier | modifier le code]

L'exposition de la ville dans les médias de masse a contribué au renouvellement de l'intérêt pour la ville.

Liens externes[modifier | modifier le code]