Langinkoski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de Langinkoski
Le pavillon de pêche impérial de Langinkoski.
Le pavillon de pêche impérial de Langinkoski.
Informations géographiques
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Ville Kotka
Coordonnées 60° 29′ 20″ N 26° 53′ 05″ E / 60.488778, 26.88480660° 29′ 20″ Nord 26° 53′ 05″ Est / 60.488778, 26.884806  
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 20 000 (2010)[1]
Site web http://www.langinkoskimuseo.com/

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
Musée de Langinkoski

Langinkoski est un rapide de la rivière Kymijoki à Kotka en Finlande. Langinkoski nomme aussi le pavillon de pêche construit au bord du rapide pour le tsar Alexandre III de Russie[2],[3].

La partie haute de rapide Langinkoski. Au fond on aperçoit le pont de Langinkoskentie.

Le rapide[modifier | modifier le code]

Ce rapide de la branche langinkoskenhaara de la Kymijoki est la propriété de l'état et une zone protégée qui fait partie de la zone Natura 2000 (FI0401001). La zone comprend la zone protégée, la forêt et l'arboretum[4].

Le pavillon de pêche impérial[modifier | modifier le code]

Vue intérieure du pavillon.

En 1880, Alexandre III visite Langinkoski alors qu'il est prince héritier. Lors de sa seconde visite il dit qu'il souhaite avoir un petit chalet de pêche au bord du rapide. La construction du chalet débute en 1888 se termine l'année suivante. La conception du pavillon de pêche est due à l'architecte Magnus Schjerfbeck et l'amènagement intérieur de Johan Jacob Ahrenberg. Alexandre III passera plusieurs été au pavillon. En 1894, le nouveau tsar Nicolas II ne visitera Langinkoski qu'une seule fois[5].

Après l’indépendance de la Finlande, le pavillon devient propriété de l'État finlandais. L'association du musée du Kymenlaakso[6] s'occupe de restauré le bâtiment en 1933 et y fonde un musée. de nos jours le bâtiment est géré par la direction des musées de Finlande[5].

En 2012, pour le 125e anniversaire du pavillon on restaure à nouveau le pavillon de pêche. On remplace le toit en tôle des années 1950 qui avait commencé à fuir. On redresse le porche extérieur. Au début 2013 on commence à construire un bâtiment de toilettes et d'espaces techniques. La maison du gardien est rénovée et transformée en café, et l'aménagement paysager est amélioré[6]. Le pavillon est le seul bâtiment ayant appartenu au tsar et en bon état de conservation à l'extérieur de la Russie. Le musée reçoit environ 14 000 visiteurs par an dont de plus en plus de Russes[6].

L'entourage du pavillon[modifier | modifier le code]

La chapelle orthodoxe[modifier | modifier le code]

La chapelle orthodoxe.

Au début du XIXe siècle on construit à proximité du chalet, une petite chapelle orthodoxe. La chapelle est construite par les moines du monastère de Valamo qui ont obtenu en 1797 un droit de pêche dans le rapide[5]. Depuis les années 1970, la paroisse orthodoxe de Kotka y organise des messes chaque été.

Le mémorial[modifier | modifier le code]

Dans le parc de Langinkoski on peut aussi voir une pierre en mémoire de Alexandre III dévoilée en 1896. Durant la guerre civile finlandaise on tire sur le mémorial et on tente d'enlever la plaque. Il a été décidé de garder les dommages comme trace de cette étape de l'histoire finlandaise[7]

Les tranchées[modifier | modifier le code]

On peut voir aussi des tranchées des deux guerres mondiales, des tranchées creusées par les Russes en 1918 et des tranchées creusées par les finlandais durant la Seconde Guerre mondiale[5].

La réserve naturelle[modifier | modifier le code]

La parcelle boisée de 28 hectares entourant le pavillon est déclarée parc boisé en 1938 et un décret la protège depuis 1960. Un arboretum de 1,6 hectare est fondé en 1959[5] Le substrat rocheux est en granite rapakivi.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Langinkosken matkailullinen kehittäminen alkaa », cursor OY,‎ 25 novembre 2010 (consulté le 1 décembre 2013)
  2. (fi) « Kesarillinen Kalastusmajamuseo », Langinkoski museo (consulté le 21 janvier 2013)
  3. (fi) « Langinkosken keisarillinen kalastusmajamuseo », Office de tourisme de Kotka (consulté le 21 janvier 2013)
  4. (fi) « Kymijoki », www.ympäristö.fi (consulté le 21 janvier 2013)
  5. a, b, c, d et e (fi) « Langinkosken historia ja nähtävyydet », www.luontoon.fi (consulté le 21 janvier 2013)
  6. a, b et c (fi) Liisa Kukkola, Keisarillinen kalamaja kuntoon, p. A 10, Helsingin Sanomat,‎ 27 octobre 2012
  7. (fi) « Langinkoskimuseo - Puisto ja muistokivi », musée de Langinkoski (consulté le 21 janvier 2013)