Langelot et les Espions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Langelot et les Espions
Image illustrative de l’article Langelot et les Espions
Les plans du Pr Roche-Verger ?

Auteur Lieutenant X
Pays Drapeau de la France France
Genre Espionnage
Éditeur Hachette
Collection Bibliothèque verte
Date de parution 1966
Illustrateur Maurice Paulin
Série Langelot
Chronologie

Langelot et les Espions est le deuxième roman de la série Langelot, écrit par le Lieutenant X. Ce roman a été édité pour la première fois en 1966 dans la Bibliothèque verte sous le numéro 293 de cette collection.

Principaux personnages[modifier | modifier le code]

  • Langelot (alias Jean-Pierre Brisquet, alias Mercure) : orphelin, sous-lieutenant, agent inexpérimenté (c'est sa première mission) du Service national d'information fonctionnelle (SNIF), blond, 1,68 m, mince.
  • Hedwige Roche-Verger (alias Choupette, alias le Satellite) : fille du professeur Roche-Verger, blonde, seize ans, orpheline de mère.
  • Commissaire Didier : commissaire divisionnaire de la Direction de la Surveillance du territoire, gros et perpétuellement essoufflé.
  • Marcello Piombini : agent des services secrets italiens, grand, brun, yeux noirs.
  • Miss Eileen : agent vétéran des services secrets anglais, 30 ans environ, au profil chevalin.
  • Le professeur Roche-Verger (alias M. Propergol) : le plus grand spécialiste français des fusées. Grand, maigre, cheveux blancs et longs et mise désordonnée. Chimiste et mathématicien. Adore les calembours.
  • Monsieur Timothée : balayeur au Centre national d’études sur les fusées balistiques et cosmiques.
  • Vénus : agent du SNIF, employée ponctuellement comme femme de ménage au Centre national d'études sur les fusées balistiques et cosmiques.
  • Le capitaine Montferrand (alias Soleil) : chef de la section Protection du SNIF, supérieur hiérarchique direct de Langelot. Cheveux gris, visage large et calme. Fume la pipe et boîte légèrement.
  • Le lieutenant Charles (alias Mars) : agent expérimenté du SNIF. Plus de trente ans, séducteur photogénique d'allure sportive, bronzé, aime le jazz, un peu trop bavard.
  • Le lieutenant Alex (alias Jupiter) : agent expérimenté du SNIF, chef de la mission. Plus de trente ans, des yeux tristes, très maigre, la pomme d'Adam proéminente.
  • Asuncion : la bonne espagnole de la famille Roche-Verger.

Résumé[modifier | modifier le code]

Choupette est une jeune fille presque comme les autres : elle est la fille du professeur Roche-Verger, le spécialiste français des fusées - que l'on surnomme Monsieur Propergol, par allusion au carburant de ces engins.

C'est la semaine du 11 novembre, le week-end approche, il pleut ; elle s'ennuie ferme. Soudain, un jeune inconnu se laisse tomber sur son balcon et frappe à sa fenêtre. Il se présente comme étant Langelot, un agent secret du Service National d'Information Fonctionnelle. Il lui annonce qu'il est venu l'enlever elle et son père, afin de les cacher jusqu'au décollage de la fusée Rosalie. En effet, les services secrets anglais et italiens ont projeté le même plan, histoire de s'emparer d'une formule secrète que connaît le professeur Roche-Verger, plutôt que de la payer aux industries françaises, une fois la fusée lancée.

Cet "enlèvement" inédit a bien lieu ; toute l'équipe se rend dans une résidence du SNIF, sur la côte méditerranéenne orientale. Langelot est supervisé par deux agents plus expérimentés, les lieutenants Charles et Alex. Le voyage est mouvementé, les agents anglais et italiens rivalisant d'imagination pour mettre la main sur le scientifique français.

Peu après leur arrivée sur place, à Figueras près de Port-Vendres, Langelot se retrouve rapidement seul chargé de la protection du farfelu Professeur et de sa charmante fille, flanqué de Monsieur Timothée, le balayeur.

Un piège inattendu se referme alors sur eux. Mais Langelot retourne brillamment la situation. La fusée Rosalie est lancée ; ses secrets sont préservés.

Les différentes éditions[modifier | modifier le code]

Autour du roman[modifier | modifier le code]

  • Dans ce roman, le héros Langelot rencontre pour la première fois Hedwige Roche-Verger, alias Choupette, la fille du professeur Roche-Verger, laquelle deviendra une de ses très rares amies. Le professeur Roche-Verger (alias Monsieur Propergol) reviendra dans plusieurs des romans suivants.
  • Les Roche-Verger habitent au quatrième étage d'un immeuble résidentiel à Châtillon-sous-Bagneux, aujourd'hui Châtillon.
  • C'est la première apparition du commissaire Didier de la Direction de la surveillance du territoire (DST).
  • Langelot est notamment confronté (plutôt violemment) aux services secrets italiens et anglais.
  • Langelot taquine Choupette à propos de la revue Science et Vie à laquelle son père l'a abonnée.
  • Le professeur Roche-Verger se vante d'avoir glissé une grenouille dans la poche de Wernher von Braun, qui n'aurait pas partagé son sens de l'humour.
  • Selon Langelot, il existe un vieux proverbe du SNIF qui dit « Ce n'est pas mentir que de mentir à un Anglais ».
  • Une partie de l'action du roman se déroule près du village de Figueras, à dix kilomètres de Port-Vendres.
  • Les agents secrets doivent éviter les barrages d'une compagnie républicaine de sécurité (CRS).

Voir aussi[modifier | modifier le code]