Landry Dimata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Landry Dimata
Image illustrative de l’article Landry Dimata
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
Numéro 9
Biographie
Nom Nany Landry Dimata
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (23 ans)
Lieu Mbuji-Mayi (RD Congo)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 2016
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2006-2008Drapeau : Belgique FC St-Michel
2008-2012Drapeau : Belgique FC Brussels
2012-2014Drapeau : Belgique RAEC Mons
2014-2016Drapeau : Belgique Standard de Liège
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2016-2017Drapeau : Belgique KV Ostende034 (14)
2017-2019Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg024 0(0)
2018-2019 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht024 (13)
2019- Drapeau : Belgique RSC Anderlecht006 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2013-2014Drapeau : Belgique Belgique -17 ans004 0(1)
2014-2015Drapeau : Belgique Belgique -18 ans004 0(2)
2014-2016Drapeau : Belgique Belgique -19 ans013 0(9)
2016-2018Drapeau : Belgique Belgique espoirs012 0(7)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 19 septembre 2020

Nany Landry Dimata, né le à Mbuji-Mayi en République démocratique du Congo, est un footballeur belge d'origine congolaise[1] qui joue au poste d'attaquant au RSC Anderlecht en Belgique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Natif de la région diamantifère du Kasaï-Oriental au Congo-Kinshasa, Landry Dimata arrive très jeune en Belgique avec ses parents.

Il commence le football vers l'âge de huit ans dans l'équipe du FC Saint-Michel. Il y est repéré par les scouts du FC Brussels où il évolue ensuite jusqu'à l'âge de 16 ans. Il rejoint ensuite les rangs du R. AEC Mons.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Le jeune attaquant se retrouve libre de toutes attaches quand Mons disparaît en 2014 pour cause de faillite (son club précédent du FC Brussels subissant le même sort quasi au même moment).

C'est avec le Standard de Liège que Landry Dimata trouve un accord. Sous la vareuse "rouche", Dimata évolue en sélections de jeunes, mais il n'est pas appelé avec l'équipe A.

La fin de saison 2015-16 est le théâtre d'un transfert qui devient polémique quelques mois plus tard. Vexé, Landry Dimata ne souhaite pas prolonger son séjour en bord de Meuse. Ayant gagné la Coupe de Belgique, le Standard est directement qualifié pour les groupes de la Ligue Europa et termine la saison en "roue libre" (en "Play-Offs 2"). À partir de ce moment, le staff technique liégeois aurait reçu de sa direction la consigne de n'aligner que des éléments prolongeant avec le club[2]. Or, Dimata refuse de signer (ou tardant à le faire). Finalement, il s'engage avec le KV Ostende.

Face à la réussite que Dimata connaît avec le club côtier, nombre d'observateurs s'interrogent sur le fait que le Standard ne l'ait pas conservé. Le joueur lui-même admet que "par principe, il ne pouvait pas rester dans un club où il n'avait pas reçu sa chance[3]".

Révélation ostendaise[modifier | modifier le code]

Sous le maillot du KVO, le jeune avant est une des belles révélations de la saison 2016-17. Il contribue à la qualification de son équipe pour le "Play-Offs 1", mais aussi de la finale de la Coupe de Belgique. Dimata y inscrit deux buts, mais doit laisser le trophée partir vers Zulte-Waregem, suite à une séance de tirs au but dont il est simple spectateur car remplacé au début de la prolongation.

Aventure allemande[modifier | modifier le code]

En , il rejoint le VfL Wolfsbourg, en Allemagne.

Prêt à Anderlecht[modifier | modifier le code]

Le , il est prêté pour une saison avec option d'achat au RSC Anderlecht[4].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

À partir de 2013, Landry Dimata est "Diablotin". Il évolue dans toutes les catégories d'âge pour le compte de la Belgique.


Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Landry Dimata au 19 septembre 2020
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Barrages Bundesliga Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2016-2017 Drapeau de la Belgique KV Ostende Jupiler Pro League 29 12 3 5 2 1 - - - - - - - 34 14 4
Sous-total 29 12 3 5 2 1 - 0 0 0 0 0 0 34 14 4
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg Bundesliga 21 0 1 1 0 0 - - - - 2 0 0 24 0 1
Sous-total 21 0 1 1 0 0 - 0 0 0 2 0 0 24 0 1
2018-2019 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht (prêt) Jupiler Pro League 20 13 4 1 0 0 C3 3 0 0 - - - 24 13 4
2020-2021 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 6 2 0 - - - - - - - - - - 6 2 0
Sous-total 26 15 4 1 0 0 - 3 0 0 0 0 0 30 15 4
Total sur la carrière 76 27 8 7 2 1 - 3 0 0 2 0 0 88 29 9

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La République Démocratique du Congo interdit à ses citoyens d'avoir la double nationalité ( voir [1])
  2. Explications données par Axel Lawarée sur le plateau de l'émission "La Tribune" de la RTBF, le 13/03/2017.
  3. Entretien de Landry Dimata avec le périodique Sport/Foot Magazine en août 2016.
  4. « Landry Dimata est officiellement un Sportingboy! », sur Site officiel Royal Sporting Club Anderlecht,

Liens externes[modifier | modifier le code]