Lambis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Lambi.

Lambis est un genre de mollusques gastéropodes de la famille des Strombidae.

Description et caractéristique[modifier | modifier le code]

Ce genre est le genre-type des strombes. Leur coquille massive et conique est prolongée par de longues excroissances courbes, au nombre variable suivant les espèces. Les gros yeux pédonculés et indépendants sont facilement visibles, et scrutent l'environnement depuis le canal siphonal et l'encoche oculaire. À la différence des autres gastéropodes, qui glissent lentement sur le sol à l'aide de leur pied, les Strombidae progressent par petits sauts au moyen d’un opercule corné en forme de faux, denticulée ou non, et qui peut également avoir une fonction défensive. Ils sont herbivores et détritivores occasionnels[1].

Les espèces de ce genre sont inféodées aux récifs de corail de l'Indo-Pacifique, principalement dans l'océan Indien. Ce sont des espèces plutôt nocturnes, qui passent la journée à moitié enfouis dans le sédiment, camouflés par les algues et organismes encroûtants qui se développent sur la face dorsale de leur coquille. La plus grosse espèce est Lambis truncata, capable de dépasser 40 cm de long[2].


Un strombe scorpion (Lambis scorpius) vivant, à Mayotte. On distingue les yeux et l'opercule corné en forme de faux.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (16 août 2014)[3] :



Il est à noter que de nombreuses espèces historiquement rangées dans ce genre ont été déplacées dans d'autres genres de la même famille, tels que Harpago[3].


Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Strombidae », sur Encyclopedia of Life.
  2. Frédéric Ducarme, « Le regard de Neptune : les strombes », sur Mayotte Hebdo, .
  3. a et b World Register of Marine Species, consulté le 16 août 2014