Lajos Mocsai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lajos Mocsai
Image illustrative de l'article Lajos Mocsai
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Hongrie Hongrie
Naissance (63 ans)
Lieu Szeged
Poste Entraîneur
Situation en club
Club actuel sans club
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1968–1973 Drapeau : Hongrie Tisza Volán SC
1973–1978 Drapeau : Hongrie TFSE
1978–1979 Drapeau : Hongrie Vasas SC
1979–1981 Drapeau : Hongrie Budapest Spartacus
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1974–1982 Drapeau : Hongrie Équipe de Hongrie 20 (?)
Équipes entraînées
Année(s) Équipe Stat
1978–1980 Drapeau : Hongrie TFSE Masc.
1980–1981 Drapeau : Hongrie TFSE Fém.
1981–1983 Drapeau : Hongrie Vasas SC Fém.
1983–1985 Drapeau : Hongrie Budapest Honvéd SE
1985–1989 Drapeau : Hongrie Équipe de Hongrie M.
1989–1996 Drapeau : Allemagne TBV Lemgo
1997–1998 Drapeau : Allemagne TuS N-Lübbecke
1998–2004 Drapeau : Hongrie Équipe de Hongrie F.
2005-2005 Drapeau : Allemagne VfL Gummersbach
2005–2007 Drapeau : Hongrie Vasas SC
2007–2012 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE
2010-2014 Drapeau : Hongrie Équipe de Hongrie M.
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.
Dans le nom hongrois Mocsai Lajos, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Lajos Mocsai, où le prénom précède le nom.

Lajos Mocsai, né le , est un ancien joueur international hongrois de handball devenu entraineur. Il a la particularité d'avoir entrainé des clubs et des sélections nationales aussi bien chez les hommes que les femmes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur d'un niveau modeste entre 1970 et 1982, il effectue toute sa carrière en Hongrie et est sélectionné à 20 reprises en équipe nationale de Hongrie, en plus des 28 sélections chez les juniors.

Très tôt, sa vocation d'entraineur apparaît et à 24 ans, alors qu'il est encore joueur, il devient entraineur du TFSE, puis de la section féminine du Vasas SC avec lequel il remporte, à seulement 28 ans, la Coupe des clubs champions 1981-1982 ainsi que le doublé Championnat-Coupe féminins. L'année suivante, il devient entraineur de l'équipe masculine de Budapest Honvéd SE qu'il conduit au titre de Champion de Hongrie masculin.

En 1985, il est désigné sélectionneur de l'équipe nationale de Hongrie masculine et devient vice-champion du monde 1986, ce qui reste à ce jour (2017), la seule médaille remportée par la sélection magyare. Il atteint également les demi-finales des Jeux olympiques 1988, mais termine finalement au pied du podium.

En 1989, il redevient entraineur de club, toujours chez les hommes, mais cette fois en Allemagne au TBV Lemgo. Il instaure la professionnalisation du club et le conduit à ses premiers succès : victoire en Coupe d'Allemagne en 1995 puis en Coupe des coupes en 1996. Sous sa coupe, Daniel Stephan, joueur historique du club, sera d'ailleurs élu meilleur joueur du monde en 1998. Son travail sera reconnu au point d'être élu entraineur du XXe siècle du TBV Lemgo. Enfin, en 1997, il rejoint le TuS N-Lübbecke, club qu'il conduit à la victoire en Coupe des Villes en 1998.

En 1998, Il prend ensuite la tête de l'équipe nationale de Hongrie féminine et cumule les bonnes performances : un titre de champion d'Europe en 2000, deux médailles d'argent aux Jeux olympiques de 2000 et au Championnat du monde 2003, une médaille de bronze au Championnat d'Europe 1998 et plusieurs places d'honneur (5e place au Mondial 1999, à l'Euro 2002 et aux JO 2004, 6e place au Mondial 2001).

Après un court intermède au VfL Gummersbach entre mars et juin 2005 où il réalise huit victoires et un nul en neuf matchs, il retourne en Hongrie pour entraineur les clubs masculin de Vasas SC entre 2005 et 2007 puis de Veszprém KSE entre 2007 et 2012 avec qui il remporte 5 championnats de Hongrie et 4 coupes de Hongrie.

En 2010, il redevient sélectionneur de l'équipe nationale de Hongrie masculine, tout en continuant à entrainer le club magyar de Veszprém jusqu'en 2012. Malgré un effectif intéressant, il ne permet pas à sa sélection d'atteindre le podium des grandes compétitions, échouant en demi-finale aux Jeux olympiques 2012 et terminant à la 7e place au Mondial 2011 et à la 8e place à l'Euro 2012 et au Mondial 2013.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié, il a quatre enfants, trois filles et un fils. L'une de ces filles, Dorottya, et son fils, Tamas Mocsai (de)[1], sont également joueurs internationaux de handball.

Parcours d'entraineur[modifier | modifier le code]

Palmarès en club[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Palmarès en équipe nationale de Hongrie masculine[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques
Championnats du monde masculin
Championnats d'Europe masculin

Palmarès en équipe nationale de Hongrie féminine[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques
Championnats du monde féminin
Championnats d'Europe féminin

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lajos Mocsai between handball and family life », sur eurohandball.com, (consulté le 2 novembre 2013).
  2. « Lajos Mocsai entraineur de l'année 2012 », sur handnews.fr, (consulté le 2 novembre 2013).