Lait de cafard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le lait de cafard est un complément alimentaire potentiel produit par la blatte Diploptera punctata.

Biologie[modifier | modifier le code]

Viviparité chez une blatte.

La blatte Diploptera punctata présente, chose rare chez les insectes, une forme de viviparité. Les œufs se développent dans le corps de la femelle, qui produit des rejetons mobiles. Pendant leur période de développement, elle les nourrit en produisant une sécrétion extrêmement riche en protéine. Le mécanisme évolutif à l'origine de cette particularité a été étudié au début des années 2000[1]. Ce produit a été surnommé lait de cafard par analogie avec le lait des mammifères. Ce liquide a une teneur en protéines de 45 %. Il est également très riche en mannose[2].

Potentiel économique[modifier | modifier le code]

Extrêmement calorique et riche en protéines, ce produit pourrait devenir un complément alimentaire. En 2018, des chercheurs indiens étudient son éventuelle toxicité et les possibilités de le synthétiser artificiellement[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anna Williford, Barbara Stay et Debashish Bhattacharya, « Evolution of a novel function: nutritive milk in the viviparous cockroach, Diploptera punctata », Evolution and Development, vol. 6, no 2,‎ , p. 67–77 (ISSN 1520-541X, DOI 10.1111/j.1525-142X.2004.04012.x).
  2. (en) M.J. Ingram, B. Stay et G.D. Cain, « Composition of milk from the viviparous cockroach, Diploptera punctata », Insect Biochemistry, vol. 7, no 3,‎ , p. 257–267 (ISSN 0020-1790, DOI 10.1016/0020-1790(77)90023-3).
  3. « Le « lait » de cafard est bien plus nutritif qu’on ne l’imagine », sur Le Monde.fr (consulté le )