Lagure ovale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lagurus ovatus

Le lagure ovale, appelé aussi gros-minet ou queue-de-lièvre (Lagurus ovatus), est une plante herbacée annuelle de la famille des Poacées, sous-famille des Pooideae, tribu des Aveneae. Elle est assez commune en Europe dans les régions littorales.

Elle est parfois cultivée comme plante ornementale pour ses inflorescences soyeuses et décoratives, utiles pour la confection de bouquets secs avec l'Immortelle des dunes.

C'est l'unique espèce du genre Lagurus.

Description[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

C'est une plante annuelle de 10 à 40 cm de haut, velue, se présentant souvent en populations denses le long des chemins. Son réseau de racines étalé et superficiel contribue à la fixation des dunes. Ses tiges filiformes feuillées sont solitaires ou en fascicules. Ses feuilles pubescentes, courtes, larges, vertes ont la base du limbe munie d'une ligule courte, tronquée, pubescente. La feuille supérieure présente une gaine ventrue très caractéristique[1].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Habitat type : friches annuelles, subnitrophiles, submaritimes, thermoatlantiques. Plante nitrophile, elle tend à supplanter les espèces typiques de la dune fixée dans les zones victimes de la surfréquentation touristique[1].

Son aire de répartition est méditerranéen-atlantique. Cette espèce méditerranéenne est spontanée en Afrique du Nord (du Maroc à l'Égypte), dans les archipels de l'Atlantique (Açores, Madère et îles Canaries), en Europe méridionale (France, Espagne, Portugal, Italie, ex-Yougoslavie, Grèce) et au Proche-Orient (Israël, Liban, Turquie, Syrie). Elle s'est naturalisée le long du littoral et parfois à l'intérieur, dans les îles Britanniques et dans les autres continents[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Christian Bock, Guide des plantes des bords de mer, Éditions Belin, (lire en ligne), p. 86.
  2. Données d'après Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :