Laetitia Carton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laetitia Carton
Description de cette image, également commentée ci-après
Laetitia Carton à une projection du film Le Grand Bal en 2018 à Auch
Naissance
Vichy
Nationalité Drapeau de la France France
Profession réalisatrice documentariste
Films notables J'avancerai vers toi avec les yeux d'un sourd

Laetitia Carton est une réalisatrice documentariste française, née à Vichy. Elle réside à Faux-la-Montagne (Creuse)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Née en à Vichy, Laetitia Carton suit l'enseignement de l'école supérieure des beaux-arts de Clermont-Ferrand puis se consacre au cinéma[2]. Après une rencontre avec Jean-Pierre Rehm et la découverte du documentaire de création lors d'une formation à l’école d'art de Lyon, elle décide en effet de suivre un Master de réalisation documentaire à l'école d'Ardèche Images, à Lussas (dépendant de l'Université de Grenoble)[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Son second court-métrage documentaire D’un chagrin, j’ai fait un repos est projeté en 2005 au Festival Traces de vies 2005 où Laetitia Carton remporte le Prix des Formations audiovisuelles ainsi qu'un prix à Cuba.

Elle réalise pour la chaîne France 3, en 2009, son premier film La Pieuvre sur une maladie génétique neurodégénérative qu'est la maladie de Huntington décimant sa famille.

Son premier long-métrage pour le cinéma, Edmond, un portrait de Baudoin, sur l'auteur de bande dessinée et illustrateur Edmond Baudoin, sort en . Son troisième film intitulé J'avancerai vers toi avec les yeux d'un sourd sur la communauté des sourds et la langue des signes en hommage à feu son ami sourd avec qui elle avait commencé à apprendre la langue des signes est sorti en .

En 2018, elle sort son quatrième long métrage documentaire, Le Grand Bal.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Grands-mères (documentaire)
  • 2005 : D'un chagrin, j'ai fait un repos (documentaire)
  • 2005 : La présence directive leur est destiné
  • 2012 : # 94 / 100 jours (documentaire)
  • 2015 : La Visite (documentaire)

Autres[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Notes pour un film au Snark (court-métrage documentaire) de François-Xavier Drouet - montage et son
  • 2008 : Memorandum (documentaire) de Pierre Hanau - recherches documentaires

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rencontre avec une réalisatrice, Laetitia Carton », sur lepopulaire.fr, (consulté le 9 août 2017).
  2. « Laetitia Carton, cinéaste », sur Les Rencontres du film d'art, (consulté le 23 janvier 2016)
  3. « Laetitia Carton », sur film-documentaire.fr (consulté le 6 octobre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]