Laetitia Avia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avia.

Laetitia Avia
Illustration.
Laetitia Avia en 2017.
Fonctions
Déléguée nationale de La République en marche
chargée de la communication
En fonction depuis le
(11 mois et 14 jours)
Prédécesseur Poste créé
Députée française
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 27 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 8e de Paris
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique REM
Prédécesseur Sandrine Mazetier
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis)
Nationalité française
Parti politique REM
Profession avocate

Laetitia Avia, née le à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), est une femme politique et avocate française.

Membre de La République en marche, dont elle est porte-parole et membre du bureau exécutif depuis novembre 2017, elle est élue députée dans la huitième circonscription de Paris lors des élections législatives de 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Laetitia Avia naît et grandit en Seine-Saint-Denis, au sein d’une famille modeste originaire du Togo[1]. Troisième d’une fratrie de quatre enfants, elle est la fille d'une sage-femme[2] et d'un chauffeur bagagiste en aéroport.

Elle intègre Sciences Po Paris via les conventions d'éducation prioritaire[3],[4] au début des années 2000[5] et obtient en 2008 un master en droit économique avec une spécialité en droit et régulation des marchés[6]. Elle effectue également une partie de ses études au Canada, d'abord à Toronto puis à Montréal et obtient un LLM en droit comparé de l’université McGill (2010).

Parcours d'avocate[modifier | modifier le code]

En 2008, elle commence sa carrière de juriste au sein du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier[6]. Elle a été secrétaire générale de la commission Darrois sur les professions du droit[7], dont le rapport fut remis en mars 2009 au président de la République Nicolas Sarkozy. C’est à cette époque qu’elle rencontre Emmanuel Macron, rapporteur de cette commission, avec qui elle restera en contact.

Elle prête serment comme avocate le 26 octobre 2011 au barreau de Paris.[8]

En 2014, elle devient avocate associée chez Deprez Perrot. La même année, elle est identifiée parmi les « 30 glorieux »[9] par Europe 1. Elle co-fonde APE Avocats[10],[11] en 2016 et participe à La Relève des Échos[12]. Elle est spécialisée[13] dans le contentieux des affaires, notamment en matière de droit commercial et boursier.

Parallèlement à ses activités d’avocate, elle enseigne depuis 2011 à l’école de droit de Sciences Po et, depuis 2015, à l’école de droit pénal financier de l'université de Cergy-Pontoise.

En 2017, elle est l'invitée d'honneur de la remise des diplômes de Sciences Po[14].

Engagements militants[modifier | modifier le code]

Militante pour l’égalité des droits, de la diversité et de l’égalité des chances, Laetitia Avia est membre du Club XXIe siècle et membre du conseil d’administration de l’African Business Lawyers Club[15][réf. nécessaire].

Membre du Comité ONU Femmes France, elle s’engage également pour l’égalité entre les femmes et les hommes et fut l’ambassadrice du projet « Elles votent » qui célébrait le 70e anniversaire du droit de vote des femmes. Elle est également ambassadrice interculturelle du Club UNESCO Sorbonne[16].

Cadre de LREM et députée de la XVe législature[modifier | modifier le code]

Responsabilités au sein de LREM[modifier | modifier le code]

En 2016, elle rejoint En marche ! dès sa création[17], d’abord en tant qu’experte en matière de justice[18], puis en tant que référente départementale du mouvement pour le Val-de-Marne[réf. nécessaire].

Depuis novembre 2017, elle est membre du bureau exécutif de LREM, chargée de la communication et porte-parole du parti[19].

Députée de la XVe législature[modifier | modifier le code]

Le 6 avril 2017, elle compte parmi les premières personnalités à être investie en tant que candidate sous l'étiquette En marche pour les élections législatives[20]. Le 18 juin 2017, elle est élue députée de la 8e circonscription de Paris à l’issue du second tour avec 64,6% des voix, succédant à Sandrine Mazetier.

Le 4 juillet 2017, lors de son discours de politique générale, le Premier ministre Édouard Philippe rend en introduction hommage à la diversité de la nouvelle assemblée, évoquant sans les nommer plusieurs députés, en commençant par Laetitia Avia dont il salue le parcours et la réussite comme « le produit de son travail, de sa ténacité » et comme le résultat « d'un modèle de politique publique »[21].

Le lendemain de cet hommage, Le Canard enchaîné révèle que Laetitia Avia a eu, le 23 juin 2017, à Saint-Mandé, une altercation avec un chauffeur de taxi. Le chauffeur accuse la députée de l'avoir mordu à l'épaule à la suite d'un différend lié au paiement de la course. La députée voulait régler par carte bancaire, mais, évoquant un terminal hors service, le chauffeur souhaitait la conduire à un distributeur de billets. Laetitia Avia, après avoir reconnu devant les policiers avoir mordu le chauffeur selon Le Canard enchaîné[22],[23], affirme avoir simplement saisi par l'épaule le conducteur qui refusait de la laisser descendre et de lui rendre sa carte bancaire[24]. La députée dépose plainte[25] pour séquestration et le chauffeur de taxi n'a, lui, jamais porté plainte[26].

En septembre 2017, Laetitia Avia est désignée membre du groupe de travail sur la verbalisation du « harcèlement de rue » qui a rendu son rapport le 28 février 2018 à Gérard Collomb, Nicole Belloubet et Marlène Schiappa[27],[28].

Laetitia Avia a été rapporteure pour avis du projet loi de finances pour 2018 sur le budget de la justice et de l’accès au droit[29].

Le 29 mars 2018 le Premier ministre lui confie, ainsi qu’à Karim Amellal et Gil Taieb, une mission relative à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme sur internet[30].

Laetitia Avia reçoit, le mercredi 28 février 2018, une lettre contenant des propos racistes et des menaces de mort. La députée a déclaré, à la suite de son dépôt de plainte : « Je n’ai jamais subi une attaque d’un tel racisme. Et on me menace de mort. On ne peut pas laisser passer ça. » Elle reçoit, dans cette affaire, le soutien de SOS Racisme[31],[32],[33],[34] et celui de la LICRA[35]. Elle répondra dans le JDD : « La France que je représente »[36].

En septembre 2018, après la désignation de Richard Ferrand comme candidat du groupe LREM pour la présidence de l'Assemblée nationale, elle se porte candidate à la présidence du groupe LREM. Elle se présente alors comme n'étant « ni de gauche ni de droite », et affirme que son « positionnement » est « avant tout celui d’une “marcheuse” »[37]. Elle est éliminée au premier tour de scrutin, arrivant en 4e position sur 7 candidats avec 39 voix[38].

Le 18 octobre 2018, elle propose une loi contre la « glottophobie » suite aux propos de Jean-Luc Mélenchon envers une journaliste toulousaine[39]. Révélant en avoir elle-même été victime[40], elle invite les pouvoirs publics à prendre conscience de cette discrimination ordinaire[41].

Au sein du groupe LREM, elle figure parmi les partisans d’une laïcité ouverte et « inclusive »[42].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume Gendron, « Laetitia Avia, macronista », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. « Laetitia Avia, macronista », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « Reportage sur Laetitia Avia et les conventions ZEP de SciencesPo (Journal télévisé de France 3, 18 mai 2015) », sur ape-avocats.com (consulté le 23 novembre 2017)
  4. « Interview de Laetitia Avia sur les conventions ZEP de SciencesPo (Complément d’enquête, France 2, 18 juin 2015) », sur ape-avocats.com (consulté le 23 novembre 2017)
  5. « 10 choses à savoir sur Laetitia Avia, la députée citée en exemple par Édouard Philippe », L'Obs,‎ (lire en ligne).
  6. a et b « Qui est Laetitia Avia, la député LREM longuement saluée par Edouard Philippe pendant son discours ? », Franceinfo,‎ (lire en ligne).
  7. « Rapport de la Commission Darrois », sur justice.gouv.fr.
  8. « Annuaire », sur Avocats de Paris (consulté le 14 décembre 2018)
  9. « Portrait de Laetitia Avia dans l’émission Les 30 Glorieux (Europe 1, 15 juillet 2014) », sur ape-avocats.com (consulté le 23 novembre 2017).
  10. « Résolution des conflits : création d’APE Avocats (LJA, 29 avril 2016) », sur ape-avocats.com (consulté le 23 novembre 2017).
  11. « Adrien Perrot et Laetitia Avia fondent APE Avocats (Décideurs, 27 avril 2016) », sur ape-avocats.com (consulté le 23 novembre 2017).
  12. « Laetitia Avia : "Je vais assister à ma première conférence de rédaction" », sur videos.lesechos.fr (consulté le 23 novembre 2017).
  13. « Portrait de Laetitia Avia, associée (Le Courrier de l’Ouest, 9 février 2015) », sur ape-avocats.com (consulté le 23 novembre 2017).
  14. « Remise des diplômes 2017 : des invités exceptionnels », sur Sciences Po (consulté le 5 septembre 2018).
  15. « Nos Membres – ABLC », sur ablcassociation.com (consulté le 26 juin 2017)
  16. « Laetitia Avia, Ambassadrice interculturelle du Club UNESCO Sorbonne », sur lewebpedagogique.com (consulté le 5 septembre 2018).
  17. « Qui est Laetitia Avia, la députée à qui Edouard Philippe a rendu hommage ? », leparisien.fr,‎ 2017-07-04cest16:22:20+02:00 (lire en ligne).
  18. « Laetitia Avia, l'avocate originaire du "9-3" entre à l'Assemblée comme élue de Paris », sur www.20minutes.fr (consulté le 19 septembre 2017).
  19. « Castaner, à la tête de La République en marche, se veut "un animateur, un facilitateur" », leparisien.fr,‎ 2017-11-18cet12:07:32+01:00 (lire en ligne).
  20. « Les premiers candidats de la révolution démocratique | En Marche ! », sur En Marche ! (consulté le 24 juin 2017)
  21. « La belle surprise de Laetitia Avia, la députée de Paris mise en lumière par Édouard Philippe », France Bleu, 4 juillet 2017.
  22. Le Point.fr, « La députée LREM Laetitia Avia accusée d'avoir mordu un chauffeur de taxi », Le Point,‎ (lire en ligne)
  23. « Comment la députée LREM Laetitia Avia se défend après avoir mordu un chauffeur de taxi - Le Lab Europe 1 », Europe 1,‎ (lire en ligne)
  24. « La députée Laetitia Avia n'a "jamais mordu" un chauffeur de taxi », Madame Figaro,‎ (lire en ligne)
  25. « La députée Laetitia Avia n'a "jamais mordu" un chauffeur de taxi », Madame Figaro,‎ (lire en ligne)
  26. Laetitia Avia, « Le Grand Oral de Laetitia Avia -Les Grandes Gueules RMC - 03/10/17 », (consulté le 23 novembre 2017)
  27. « Rapport du groupe de travail “verbalisation du harcèlement de rue” », sur le site du Secrétariat d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes (consulté le 5 septembre 2018).
  28. « Marlène Schiappa annonce la constitution du groupe de travail «verbalisation du harcèlement de rue» », sur le site du Secrétariat d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes (consulté le 5 septembre 2018).
  29. « N° 278 tome V - Avis de Mme Laetitia Avia sur le projet de loi de finances pour 2018 (n° 235). », sur assemblee-nationale.fr (consulté le 5 septembre 2018).
  30. Julien Lausson, « Le gouvernement lance une mission contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet », Numerama,‎ (lire en ligne).
  31. « Menacée de mort dans une lettre raciste, la députée Laetitia Avia porte plainte », FIGARO,‎ (lire en ligne).
  32. « "Une lettre d'un racisme inouï" : menacée, la députée Laetitia Avia porte plainte », L'Obs,‎ (lire en ligne).
  33. « La députée LREM Laetitia Avia va porter plainte après avoir reçu une lettre raciste la menaçant de mort », Franceinfo,‎ (lire en ligne).
  34. « La députée LRM Laetitia Avia porte plainte après une lettre raciste et des menaces de mort », sur Le Monde.fr (consulté le 28 février 2018).
  35. « Menacée de mort dans un courrier raciste, la députée Laetitia Avia porte plainte », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne).
  36. « Laetitia Avia menacée et victime de racisme : la réponse de la députée En marche », sur lejdd.fr, (consulté le 5 septembre 2018).
  37. « Laetitia Avia : “Je suis candidate à la présidence du groupe LRM de l’Assemblée” », sur lemonde.fr, (consulté le 11 septembre 2018).
  38. Mathilde Siraud, "Gilles Le Gendre succède à Richard Ferrand à la tête des députés LaREM", sur lefigaro.fr, 18 septembre 2018.
  39. http://www.leparisien.fr/politique/accent-moque-par-melenchon-une-deputee-depose-une-proposition-de-loi-contre-la-glottophobie-18-10-2018-7922889.php
  40. « "Moi aussi j'ai corrigé mon accent dit "de banlieue" », sur lexpress.fr, (consulté le 19 octobre 2018)
  41. « «Glottophobie» : quand les accents excluent », sur leparisien.fr, (consulté le 21 octobre 2018)
  42. Alexandre Lemarié, « Des députés La République en marche s’attellent au sujet de l’islam de France », sur lemonde.fr, (consulté le 24 novembre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]