Ladislas Hunyadi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ladislas Hunyadi
Image dans Infobox.
Fonction
Ban de Croatie (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Parentèle

László Hunyadi appelé également Ladislas Hunyadi (1431-1457) est le fils aîné de Jean Hunyadi et le frère de Mathias Corvin.

Il fut donné en otage en 1446 au duc de Serbie, Étienne V, pour obtenir la liberté de son père après la défaite de Cossovo. Il se vit forcé d'épouser Élisabeth de Cilley, fille d'Ulric, l'ennemi mortel de son père. Redevenu libre, il fut nommé duc de Croatie et de Dalmatie : il vainquit les grands révoltés dans la Haute-Hongrie, et se distingua par ses exploits.

Après la mort de son père, il eut querelle avec Ulric de Cilley, qui était revenu en Hongrie avec le nouveau roi, Ladislas V le Posthume. László Hunyadi fit assassiner Ulric et le roi Ladislas vengea le meurtre en le faisant décapiter à son tour le à Buda[1] : « Le jour de l'exécution, Ladislas monte sur l'échafaud, relève lui-même ses cheveux, prononce quelques mots de justification, puis se met à genoux sans donner le moindre signe de crainte. Le bourreau troublé se met à l'œuvre et le manque trois fois ; Ladislas se relève avec un courage superbe et s'écrie en invoquant la justice divine et humaine : « les lois ne permettent pas au bourreau de frapper plus de trois coups ». Le roi Ladislas étant présent donne aussitôt des ordres pour que l'exécuteur accomplît son horrible tâche, l'homme de sang obéit, et tandis que la malheureuse victime s'avançait la tête haute d'un pas fier vers le roi, le glaive vient l'abattre et la faire rouler aux pieds de ses ennemis. »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Matei Cazacu, Dracula, Tallandier (lire en ligne)
  2. Raoul Chélard, La Hongrie contemporaine, Paris, 1891, p. 353 (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :