Lacs de l'Eau d'Heure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lacs de l'Eau d'Heure
Image illustrative de l’article Lacs de l'Eau d'Heure
Le barrage de la Plate Taille et sa tour d'Observation
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Subdivision Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Géographie
Coordonnées 50° 11′ 01″ nord, 4° 22′ 10″ est
Type Lac d'eau douce
Superficie 6,17 km2
Profondeur
 · Maximale

43 m
Volume 86 millions de m3
Hydrographie
Alimentation Eau d'Heure
Ri Jaune
Émissaire(s) Eau d'Heure
Divers
officiel www.lacsdeleaudheure.beVoir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Lacs de l'Eau d'Heure

Les lacs de L'Eau d'Heure sont situés sur le cours de la rivière Eau d'Heure, à cheval sur les provinces de Hainaut et de Namur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce vaste ensemble, composé de cinq lacs de retenue, constitue le plus important plan d'eau artificiel de Belgique : le site a une superficie totale de quelque 1 800 hectares - dont plus de 600 hectares de plans d'eau, 600 hectares de forêts et 600 hectares de prairies. Il s'étend sur les communes de Boussu-lez-Walcourt (Froidchapelle) province de Hainaut et Cerfontaine (province de Namur).

Deux grands barrages ont été aménagés dans les années 1970 : celui de l'Eau d'Heure et de celui de la Plate Taille, qui est équipé d'une centrale hydro-électrique de pompage-turbinage (comme à Coo). La variation quotidienne et saisonnière du niveau de l'eau a une influence non négligeable sur les écosystèmes de ces plans d'eau.[Laquelle ?] Il y a également trois pré-barrages aux lieux-dits : Féronval, Ry-Jaune et Falemprise.

Depuis sa conception entre 1971 et 1978, ce site situé à trente-deux kilomètres au sud de Charleroi et à cinquante-cinq kilomètres de Namur, est ouvert à la promenade : une centaine de kilomètres de sentiers longe quelque 70 km de rives, et le vaste plan d'eau de la Plate Taille, d'une superficie de 351 hectares, permet la pratique de divers sports nautiques. Un village de vacances créé dans les années 2000, a largement contribué à développer le tourisme de séjour.

Le barrage de la Plate Taille est le plus important barrage de Belgique. De type poids, il possède une longueur de crête de 790 m. La retenue, d'une superficie de 351 ha, a une capacité de 68,4 millions de m3 ; elle est réservée à la voile, la planche à voile et la plongée subaquatique.

Le barrage de l’Eau d’Heure a noyé la vallée entre Cerfontaine, Boussu-lez-Walcourt et Silenrieux. Pour rappel, le complexe des barrages — ou des lacs de l’Eau d’Heure — compte cinq retenues d’eau : deux barrages et trois-pré-barrages :

Noms Côte
(en mètre)
Volume en eau
(en mètre cube)
Superficie
(en hectare)
Eau d’Heure 207 14 750 000 135
Plate-Taille 250 68 400 000 389
Falemprise 208,50 1 230 000 47
Ry jaune 210 1 140 000 31
Féronval 208,50 785 000 21
Total 86 305 000 653

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1972, en contrebas du village, une petite vallée menait de Féronval vers la Loripette, le long de l'Eau d'Heure. Voici quelques précisions techniques relatives à ces barrages de l'Eau d'Heure. Disons d'abord qu'ils ont été construits afin de réduire par dilution les effets de la pollution industrielle et urbaine, de soutenir indirectement le débit de la Meuse et de sauvegarder l'alimentation du canal Charleroi-Bruxelles après sa mise à gabarit de 1350 tonnes. Il était donc nécessaire d'assurer à la Sambre un débit minimum de cinq mètres cubes à la seconde, à Charleroi. Les barrages de l'Eau d'Heure sont donc destinés à réserver l'eau nécessaire au maintien de ce débit en tout temps. Ils contribuent, en outre, à l’amélioration de l'alimentation en eau potable dans la région de Charleroi. Des études hydrologiques avaient montré qu'une réserve utile de 47 million de m3 était nécessaire pour couvrir ces besoins en cas de saisons sèches.

Parmi tous les sites étudiés, la vallée de l'Eau d'Heure entre Silenrieux et Cerfontaine offrait les meilleures conditions pour l'érection du barrage à condition, toutefois, que soit déplacée la ligne de chemin de fer n°132 qui encombrait la vallée. Afin d'éviter l’expropriation d’une partie du village de Cerfontaine, la capacité du barrage fut ramenée à 17,3 millions de m3. La solution permettant une réserve disponible de 47 millions de m3 fut trouvée avec l'érection de deux barrages, l'un sur l'Eau d'Heure à Silenrieux, l'autre dans la vallée latérale baignée par la Plate Taille. Cette rivière, cependant, ne permettant pas une alimentation naturelle suffisante, le lac doit être rempli par pompage à partir du réservoir de l'Eau d'Heure. Le pompage s'effectue de nuit au moment où l’énergie électrique est disponible à bon marché[1].

Les Barrages[modifier | modifier le code]

Barrage de la Plate-Taille[modifier | modifier le code]

Barrage de la Plate Taille.

Le barrage de la Plate-Taille joue un rôle essentiel dans la production électrique du pays. Quand les énergies vertes (éolienne, solaire, masse) ne produisent pas comme prévu, le barrage ouvre ses vannes pour produire de l'électricité. La nuit, quand la consommation électrique est basse, des pompes font remonter l'eau dans le lac de la Plate-Taille. C'est donc un lac totalement artificiel qui n'est alimenté par aucun cours d'eau. À l'origine, il servait à réguler le débit de la Sambre en aval. Mais la rivière n'a plus besoin d'autant de régulation[2].

Avant le lac de la Plate-Taille il y avait un bois et un château.

Barrage de l'Eau d'Heure[modifier | modifier le code]

Ce barrage se situe près de Silenrieux, le lac est alimenté par l'Eau d'Heure. C'est le premier barrage construit sur l'Eau d'Heure, le barrage est construit en enrochement, la hauteur du mur est de 34,80 mètres. Le barrage à une tour de prise d'eau et une trop-plein et une rigole qui alimente le lac à la rivière. En contrebas du barrage il y a une petite centrale hydro-électrique.

Les pré-barrages[modifier | modifier le code]

Les pré-barrages de Falemprise, du Ry-Jaune et de Féronval sont destinés à éviter que lors des fluctuations du niveau du lac le retrait des eaux ne découvre ses extrémités des plages de boue peu propice à l'exploitation touristique du plan d'eau.

Pré-barrage de Falemprise[modifier | modifier le code]

Le pré-barrage de Falemprise est situé près du barrage de la Plate-Taille. Au lac de Falemprise, il y a un centre de délassement touristique. Le barrage est construit en béton armé la hauteur du mur est de 16 mètres la longueur d est de 226 mètres. Avant le lac, il y avait une gare de la ligne 132 et une marbrerie.

Pré-Barrage du Ry-Jaune[modifier | modifier le code]

Il se situe dans la Province de Namur, le lac porte le nom Lac du Ry-Jaune. Le Ry-Jaune est le nom d'une rivière qui alimente le lac. Le barrage est construit en béton armé, la hauteur du barrage est de 16,70 mètres et la longueur est de 252 mètres.

Pré-Barrage de Féronval[modifier | modifier le code]

Ce pré-barrage est à côté du barrage de l'Eau d'Heure. Le barrage est un parking et il y à un passage pour alimenter le lac de Féronval. Le barrage a été construit en enrochement, la hauteur est de 23,70 mètres, la longueur est de 170 mètres.

Route[modifier | modifier le code]

Pour rétablir les communications entre les villages, on construisit 73 km de routes et 7 km de voiries forestières. La construction des barrages proprement dit débuta le 15 octobre 1971 et se termina en 1980. Les premiers travaux seront réalisés au pré-barrage de Falemprise, puis au pré-barrage du Ry Jaune et enfin celui de Féronval avec les deux barrages principaux de la Plate taille et l’Eau d’Heure. Une fois le gros ouvrage terminé, on effectua la mise sous eau au printemps 1977 pour le Ry Jaune, en janvier 1977 pour Falemprise, le 23 mars 1977 pour Féronval et l’Eau d’Heure et en septembre 1977 pour la Plate Taille. En février 1980, les lacs sont remplis à leur capacité maximale[3].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Les lacs disposent de plusieurs endroits touristiques citons : plage, villages de vacances (Goldenlakesvillage), parc aquatique (l'Aquacentre), promenade en petit train, promenades pédestres, et même en amphi bus Le Crocodile Rouge, l’accrobranche (Natura Parc), un centre de plongée, le centre de délassement de Falemprise (Le Relais de Falemprise), un golf aquatique, de la planche à voile, visite du barrage de la Plate-Taille. Un centre d’accueil se situe près du barrage.

Galerie[modifier | modifier le code]

Gestion[modifier | modifier le code]

Le Gouvernement wallon a confié à l'association sans but lucratif « Les Lacs de l'Eau d'Heure » la gestion et l'exploitation du site à des fins touristiques. François Devillers (PS) préside les différentes instances de cette ASBL.

Les membres de l'ASBL sont :

Média[modifier | modifier le code]

Lac de l'Eau d'Heure. Tour d'horizon au bord du lac de la Plate Taille

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Foulon, La Botte du Hainaut, région des sylves et des prés, , 95 p.
  2. « Journées de l'eau : à quoi sert exactement le barrage de la Plate-Taille? (Photos) », sur RTBF Info, (consulté le 3 juin 2020)
  3. Jean-Philippe Body, Silenrieux
  4. « Annexes du Moniteur belge », (consulté le 2 juillet 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]