Lachesis muta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lachesis muta
Description de l'image Lachesis muta muta.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Viperidae
Sous-famille Crotalinae
Genre Lachesis

Espèce

Lachesis muta
(Linnaeus, 1766)

Synonymes

  • Crotalus mutus Linnaeus, 1766
  • Coluber crotalinus Gmelin, 1789
  • Scytale catenatus Latreille in Sonnini & Latreille, 1802
  • Scytale ammodytes Latreille in Sonnini & Latreille, 1802
  • Coluber alecto Shaw, 1802
  • Lachesis ater Daudin, 1803
  • Lachesis atra Daudin, 1803
  • Lachesis rhombeata Wied-Neuwied, 1824
  • Trigonocephalus brasiliensis Liais, 1872
  • Lachesis muta noctivaga Hoge, 1966
  • Lachesis muta muta (Linnaeus, 1766)
  • Lachesis muta rhombeata Wied-Neuwied, 1824

Lachesis muta est une espèce de serpents de la famille des Viperidae[1].

En Guyane, il est appelé « Grage grands carreaux », en raison de la couleur de sa robe. Autre nom français : « Maître de la brousse ». En portugais (du Brésil), il est appelé Surucucu, Surucucutinga ou encore Surucucu de fogo. En anglais il est appelé bushmaster.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en Amérique du Sud dans la forêt amazonienne, sur le plateau des Guyanes ainsi que sur l'île de la Trinité[1]. Elle vit sur le sol des forêts tropicales, de préference primaires ou anciennement secondarisées[2].

Description[modifier | modifier le code]

Lachechis muta muta in Ecuador.jpg

C'est le plus grand serpent venimeux d'Amérique du Sud : il mesure entre 2 et 3,5 m de long, c'est la plus grande espèce de vipère du monde. Lachesis muta est beige avec des losanges noirs caractéristiques sur le dos, ses écailles sont fortement carénées ce qui lui donne un aspect "rugueux"[2]. C'est un serpent ovipare[1], ce qui est une caractéristique rare chez les viperidae.

Comportement[modifier | modifier le code]

C'est un serpent nocturne, le jour il reste lové sur le sol ou occupe des terriers de mammifères[2]. La nuit il chasse à l'affut, il se nourrit exclusivement de mammifères, principalement de marsupiaux et de rongeurs, y compris d'espèces de taille relativement importante comme les agoutis[3].

Venin[modifier | modifier le code]

C'est un serpent venimeux solénoglyphe, les accidents sont rares car cette espèce évolue dans des milieux peu fréquentés par l'homme, de plus Lachesis muta est généralement peu agressif. Du fait de la taille de ce serpent les envenimations sont graves car il peut injecter une grande quantité de venin. Son venin est nécrotique et hémorragique[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Lachésis est le nom qu'Hésiode donne à une des Moires : par là, on veut signifier que le serpent est si dangereux qu'il tient votre destin en main. Le mot muta vient du latin mutus, muet, en référence au fait qu'à la différence du crotale, sa queue ne trémule pas : il est muet.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Linnaeus, 1766 : Systema naturæ per regna tria naturæ, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus I. Editio duodecima, reformata. Laurentii Salvii, Stockholm, Holmiae, p. 1-532.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Référence Reptarium Reptile Database : Lachesis muta 
  2. a b c et d Fausto Starace, Serpents et amphisbènes de Guyane française : Edition français-anglais-portugais, Matoury, Ibis Rouge éditions, , 608 p. (ISBN 978-2-84450-407-4).
  3. (en) Marcio Martins, M. Ermelinda Oliveira, « Natural history of snakes in forests of the Manaus region, central amazonia, brazil », Herpetological natural history, vol. 6,‎
  4. a et b Catalogue of life.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :