Lac souterrain de Saint-Léonard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac souterrain de Saint-Léonard
Image illustrative de l’article Lac souterrain de Saint-Léonard
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 23″ nord, 7° 25′ 32″ est
Type Lac souterrain naturel
Superficie 0,6 ha
Longueur 260 m
Largeur 29 m
Altitude 509 m
Profondeur
 · Maximale
m
13 m
Divers
Peuplement piscicole Truite arc-en-ciel
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
localisation

Le lac souterrain de Saint-Léonard, situé à l'intérieur de la colline du Châtelard en Suisse, est le plus grand lac souterrain d'Europe avec 260 m de long sur 29 m de large. Son eau est constamment à 11 °C.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été découvert en 1943 par des spéléologues. En 1946, lors d'un tremblement de terre (6,1 sur l'échelle de Richter), le niveau du lac s'abaissa. Depuis 1949, il est possible de naviguer sur le lac. L'accès fut fermé en 2000 et autorisé de nouveau en , après que la stabilité des parois et du plafond eut été améliorée[1].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le lac a, depuis son ouverture en 1949, toujours été une attraction touristique populaire avec les vignes luxuriantes situées juste au-dessus. Ce lac comporte trois bateaux conçus pour transporter environ 40 passagers à la fois et des visites y sont organisées tous les jours du au 1er novembre.

Plus éloignée à l'intérieur de la grotte trône la statue de sainte Barbe, sainte patronne des géologues, qui garde tous ceux qui s'aventurent sur le lac. Malgré sa présence, trois bateaux gisent au fond du lac; mais ceux-ci ont volontairement été coulés afin d'ajouter un centre d'intérêt additionnel aux visiteurs.

La grotte en son entier mesure 1 400 mètres de long — le lac ne mesurant que 260 mètres — mais un éboulement (visible au bout du lac) y empêche l'accès qui est réservé au spéléologues.

De nombreuses grottes visibles depuis la route cantonale entre Saint-Léonard et Granges seraient reliées au lac. (A vérifier)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]