Lac de Kruth-Wildenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lac de Wildenstein)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac de Kruth-Wildenstein
Tourisme au bord du lac
Tourisme au bord du lac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand-Est
Département Haut-Rhin
Géographie
Coordonnées 47° 57′ 20″ nord, 6° 57′ 20″ est
Type Lac de barrage
Origine mise en eau en 1964
Superficie 81 ha
Longueur 2,1 km
Largeur 520 m
Altitude 545 m
Profondeur 35 m
Volume 12 millions de m3
Hydrographie
Alimentation Thur et quatre affluents de celle-ci
Émissaire(s) Thur

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Kruth-Wildenstein

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Lac de Kruth-Wildenstein

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

(Voir situation sur carte : Haut-Rhin)
Lac de Kruth-Wildenstein

Le lac de Kruth-Wildenstein est un lac artificiel du versant alsacien du massif des Vosges. Malgré son nom, il n'est pas à Wildenstein mais se situe essentiellement dans le territoire de la commune de Kruth et une petite partie dans la commune de Fellering.mais également une petite partie amont sur le territoire de la commune de Wildenstein.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La retenue de Kruth-Wildenstein.
Bâtiments d’accueil.

Le barrage[modifier | modifier le code]

Établi sur la Thur, le barrage permet la retenue d'un maximum de 12 millions de m3.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bassin versant de la haute Thur se compose essentiellement de ballons fortement enneigés chaque hiver. Des crues printanières parfois catastrophiques ont suggéré, dès le XIXe siècle[1] lors d'une rupture d'un barrage en amont de Wildenstein — ce barrage de retenue était utilisé par une fabrique de verre —, l'édification d'un barrage permettant leur régulation. Ce n'est cependant qu'en 1954 que sa construction fut décidée, sept ans après une dernière crue dévastatrice. Édifié de 1959 à 1963, le barrage fut mis en eau en 1964 afin de soutenir les étiages de la Thur encore fortement industrialisée. Le barrage fait également fonction de rétention des crues hivernales ce qui s'est averé très benefique lors du dernier événement des 4 et 5 janvier 2018, permettant alors de retenir plus de 1,5 Mm3 et de réduire de 24 m3/s le débit de point de la crue de la Thur (25%)[2].

Le barrage est de type « barrage poids sans noyau d’argile » (technique courante en Allemagne), une construction très stable avec une protection amont étanche en béton bitumineux constituée de 4 couches successives. L'ouvrage est une propriété départementale.

En raison du faible débit de la Thur à cet endroit, il n'a pas été jugé rentable d'installer une centrale hydroélectrique.

Activités[modifier | modifier le code]

  • Pêche, canoë-kayak, plongée, bateaux à pédales.
  • Camping.
  • Parc Arbre Aventure, créé en 2004[3]. Parcours en forêt, tyrolienne, via ferrata.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]