Lac de Pierre-Châtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac de Pierre-Châtel
Image illustrative de l’article Lac de Pierre-Châtel
Lac de Pierre-Châtel depuis sa rive sud en juin 2019
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Géographie
Coordonnées 44° 58′ 20″ nord, 5° 46′ 40″ est
Type Lac naturel
Montagne AlpesVoir et modifier les données sur Wikidata
Superficie 98 ha
Longueur 1 km
Largeur 950 m
Altitude 930 m
Profondeur 11 m
Géolocalisation sur la carte : Isère
(Voir situation sur carte : Isère)
Lac de Pierre-Châtel
Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes
(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Lac de Pierre-Châtel
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Lac de Pierre-Châtel

Le lac de Pierre-Châtel est un des lacs de Laffrey, situé à 30 km de Grenoble partagé entre les territoires des communes de Saint-Théoffrey et de Pierre-Châtel en Isère, au pied du massif du Taillefer. Ce lac est d'origine glaciaire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Ce lac se présente sous une forme circulaire d'un peu plus de 100 hectares, avec une profondeur maximale de 11 mètres, la moins profonde de tous les lacs du plateau matheysin. Le lac est privé, et toute embarcation y est interdite. Le propriétaire de ce plan d'eau est la SCI de Marliave -Pierre-Châtel[1]

Géologie[modifier | modifier le code]

Durant la glaciation de Würm inférieur (dite Stade II), le glacier de la Romanche se postait à l'entrée de la Matheysine à l'altitude 1330 m et la diffluence allait jusqu'au village des Bruneaux au sud de Pierre-Châtel.

Durant le Würmien moyen (dite stade III), le glacier de la Romanche avait déjà quitté le plateau.La création des quatre lacs de Laffrey s'est effectuée entre ces deux périodes durant le retrait progressif du glacier. Les datations de ces épisodes se sont effectuées progressivement.

Du fait de la variation du climat durant, des périodes de stagnation ont suivi des périodes de retrait plus ou moins longues en durée durant lesquelles le glacier a pu former des moraines successives et des cuvettes plus ou moins profondes donnant naissance aux quatre lacs de Laffrey[2].

Climat[modifier | modifier le code]

Le plateau matheysin, où se situe le lac, est fréquemment balayé par la bise assez glaciale l'hiver et rafraîchissante l'été. L'hiver, la neige peut être abondante compte tenu de l'altitude. À cause de la présence de marécages (appelés les marais, vers 900 mètres d'altitude), les matinées d'hiver sont glaciales avec souvent de la brume. Les températures descendent en dessous de −13 °C tous les hivers et peuvent descendre en dessous de −20 °C et le lac est généralement gelé de janvier à mars la plupart des années.

En été, la température peut dépasser les 30 °C. La température de l'eau des quatre lacs de laffrey est d'environ 18 à 20 °C en juillet.

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Le lac est bordé par la route nationale 85, plus connue sous le nom de « route Napoléon ». Entre Vizille, situé dans la vallée de la Romnanche et Laffrey, la route emprunte la rampe de Laffrey qui présente une très forte déclivité.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Autre vue du Lac de Pierre-Châtel

Le lac doit son nom à la commune de Pierre-Châtel (anciennement Petra Chastelli), dont le territoire occupe la moitié sud du plan d'eau[3].

Écologie[modifier | modifier le code]

Ce lac du plateau matheysin est classé en ZNIEFF, tout comme le Grand lac de Laffrey et le lac de Pétichet qui l'encadre.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]