Lac de Chambon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chambon.
Ne doit pas être confondu avec le lac Chambon (Puy-de-Dôme), ni le lac du Chambon (Isère)

Lac de Chambon
Image illustrative de l’article Lac de Chambon
Le lac de Chambon en 2017.
Administration
Pays France
Région Centre-Val de Loire
Nouvelle-Aquitaine
Départements Indre
Creuse
Géographie
Coordonnées 46° 26′ 12″ nord, 1° 36′ 47″ est
Type Lac de barrage
Origine Artificiel
Superficie 3,12 km2
Longueur 16 km
Largeur 751 m
Altitude 203,7 m
Volume 57,2 millions de m3
Hydrographie
Alimentation Creuse
Sédelle
ruisseaux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Chambon

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Lac de Chambon

Géolocalisation sur la carte : Indre

(Voir situation sur carte : Indre)
Lac de Chambon

Le Lac de Chambon, parfois appelé lac d'Éguzon est un lac de barrage français (barrage hydro-électrique d'Éguzon), située sur les territoires des communes d'Éguzon-Chantôme, Cuzion, Saint-Plantaire et Crozant.

Les communes se situent dans les départements de l'Indre (Centre-Val de Loire) et de la Creuse (Nouvelle-Aquitaine).

Il se trouve sur le lit de la rivière Creuse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Établi à 203,7 m[1] d'altitude, le lac a une longueur de 16 km[1], une largeur de 751 m[1], une superficie de 312 ha[1] et un volume d'eau de 57,2 millions de m3[1].

Territoires[modifier | modifier le code]

Le lac s'étend sur deux régions (Centre-Val de Loire et Nouvelle-Aquitaine) et deux départements (Indre et Creuse).

En rive gauche, il s’étend sur les communes d'Éguzon-Chantôme[2] et Crozant[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

En rive droite, il s’étend sur les communes de Cuzion[2] et Saint-Plantaire[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Faune[modifier | modifier le code]

On y trouve de la faune aquatique et terrestre.

Flore[modifier | modifier le code]

On y trouve de la flore aquatique et terrestre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lac a été créé en 1926 à la suite de la construction du barrage hydro-électrique d'Éguzon[3].

En , un abaissement d’environ 8 m[4],[5] du niveau du lac (cote de 193,5 NGF) à permis d'effectuer l’examen technique décennal du barrage.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Lieux de baignades[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bac piétons[modifier | modifier le code]

De Pâques à la Toussaint, un bac piétons permet de rejoindre Chambon (rive gauche) à Fougères (rive droite).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Événements sportifs[modifier | modifier le code]

  • Championnats d'Europe de ski nautique de vitesse[11],[12] (été).
  • Fête du Lac[11] (été).

Navigation[modifier | modifier le code]

Dans la partie centrale du site, est installée une zone de vitesse réservée à la pratique des sports nautiques. Vers le barrage au nord et Crozant au sud, deux zones de promenades dont la vitesse de circulation est limitée à 10 km/h. Dans tous les cas la navigation s’effectue dans le sens des aiguilles d’une montre[13].

Dans les zones 200 mètres avant le pont de Crozant et 300 mètres en aval du confluent de la Petite Creuse et de la Creuse sur la commune de Fresselines, dans le département de la Creuse, la vitesse est limitée à 5 km/h[13].

Le nombre des bateaux à moteur immatriculés autorisé à utiliser le plan d’eau est limité à 140[13].

Le nombre d’engins autorisés à pratiquer simultanément le ski nautique est de 15[13].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

Activités nautique[modifier | modifier le code]

Voici les différentes activités nautiques[14],[15] :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Randonnées[modifier | modifier le code]

Les sentiers de randonnées : GR 654[16], GRP du Val de Creuse[17], PR 12 (Le Rocher de la Fileuse[18]), PR 16 (Le Chemin des Gorces[19]) longent les berges du lac.

Voici les différentes types de randonnées :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Voici les différentes autres activités :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Encore plus d'infos », sur le site de Barrage.eguzon.free.fr (consulté le 4 janvier 2019)
  2. a b c et d « Lac d'Éguzon » sur Géoportail (consulté le 4 janvier 2019).
  3. Barrage d'Eguzon sur Structurae, consulté le 4 janvier 2019.
  4. « Le niveau du lac d'Éguzon va baisser de huit mètres », La Nouvelle République du Centre-Ouest, Indre,‎ (lire en ligne, consulté le 4 janvier 2019).
  5. « EDF réalise l'examen technique complet du barrage d'Éguzon » [PDF], sur le site d'Électricité de France (consulté le 4 janvier 2019).
  6. « Barrages », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  7. « Châteaux », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  8. « Plage de Bonnu », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  9. « Plage de Chambon », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  10. « Plage de Fougères », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  11. a et b « Shows nautiques », sur le site du Club Nautique d'Éguzon (consulté le 4 janvier 2019).
  12. Paulin Aubard, « Bouquet final à Éguzon », La Nouvelle République du Centre-Ouest, Indre,‎ (lire en ligne, consulté le 4 janvier 2019).
  13. a b c et d « Sécurité plan d'eau », sur le site du Club Nautique d'Éguzon (consulté le 4 janvier 2019).
  14. « Activités nautiques », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  15. a b c d et e « Activités », sur le site de la base de plein air d'Éguzon (consulté le 4 janvier 2019).
  16. Fédération Française de Randonnée 2009, p. 81.
  17. Fédération Française de Randonnée 2009.
  18. Fédération Française de Randonnée 2009, p. 44.
  19. Fédération Française de Randonnée 2009, p. 54.
  20. « Équitation », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  21. « Vélo », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  22. « Randonnée », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  23. « Escalade », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).
  24. a b et c « Autres activités », sur le site de l'Office de tourisme d'Éguzon Val de Creuse (consulté le 4 janvier 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fédération Française de Randonnée, Le Pays val de Creuse et val d'Anglin à pied : Au sud du Berry, vol. 1, Mayenne, Presse de Jouve, , 96 p. (ISBN 9782751403439).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]