Lac de Biaufond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac de Biaufond
Image illustrative de l’article Lac de Biaufond
Administration
Pays Drapeau de la France France - Drapeau de la Suisse Suisse
Département Doubs
Canton Drapeau du canton de Neuchâtel Neuchâtel
Drapeau du canton du Jura Jura
Géographie
Coordonnées 47° 09′ 56″ nord, 6° 51′ 21″ est
Type Artificiel
Superficie 47 ha
Altitude 610 m
Hydrographie
Alimentation le Doubs
Émissaire(s) le Doubs

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Lac de Biaufond

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Lac de Biaufond

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Biaufond

Le lac de Biaufond est une retenue d'eau artificielle à la frontière de la France (département du Doubs) et de la Suisse (canton de Neuchâtel et canton du Jura). Il est riverain des communes de Fournet-Blancheroche (France) et des Bois (Suisse). Le lac est formé grâce au barrage du Refrain.

Le Pont[modifier | modifier le code]

Un pont traverse le lac, ce pont relie la route cantonale neuchâteloise 168 et la départementale du Doubs 464. Il est traversé par 2000 voitures chaque jour[1]. Pendant la deuxième guerre mondiale des soldats allemands étaient en poste à l’hôtel "La Rasse" dans la commune de Fournet-Blancheroche. Cet hôtel est accessible en voiture uniquement par la route suisse bien qu'il se situe en France. Ainsi, un accord a été conclu pour approvisionner les Allemands en passant par le pont de Biaufond[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Serge Jubin, « Concorde franco-suisse sur le pont de Biaufond », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  2. Vincent Quartier-la-Tente, « Chronique d’un poste-frontière sur le Doubs, 1940-1944 », Passé simple, mensuel romand d'histoire et d'archéologie,‎ (lire en ligne)