Lac d'Allos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac d'Allos
Image illustrative de l’article Lac d'Allos
Administration
Pays France
Géographie
Coordonnées 44° 14′ 00″ nord, 6° 42′ 30″ est
Type Naturel - Glaciaire
Montagne AlpesVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude 2 230 m
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Lac d'Allos
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Lac d'Allos
Le lac d'Allos en automne, photographie prise par https://exploreapertedevue.com/

Le lac d'Allos est un lac perché à 2 230m d'altitude dans le parc national du Mercantour, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Dominé par le mont Pelat (3 052 mètres), il est le plus grand lac naturel d'altitude en Europe. Il s'étend sur 43 ha actuellement et a une profondeur atteignant 50 m. Sa longueur est de 950 m et sa largeur de 640 m. En 1957 [1]sa superficie mesurée était de 55 ha, son volume de 14 millions de m^3 et sa profondeur moyenne calculée de 25.5 m environ . Au XIIe siècle, il est appelé Levedone[2].

Lac d'origine glaciaire, il abrite une importante population de truites et d'ombles chevaliers, qui a été pêchée au filet jusqu'à la création du parc du Mercantour en 1979. Ses eaux sont évacuées par un passage souterrain naturel, qui aboutit à la source du Chadoulin, dont les eaux rejoignent celles du Verdon[3].

Accès : une heure de marche aller-retour à partir du parking du plateau de Laus, après les hameaux de Villard et la forêt de Cluite, sur la commune d'Allos - Dénivelé 200 mètres, parcours facile. Il faut ensuite compter 1 h pour faire le tour du lac.

Sur les bords du lac a été édifiée une chapelle consacrée à la Vierge Marie invoquée sous le vocable de Notre-Dame des Monts[4]. Sur la chapelle on peut voir un cadran solaire daté de 1757 et portant la légende « Dieu seul est éternel ; déjà loin de toi ».

Un refuge bar-restaurant a été aménagé à proximité du lac d'Allos[5].

Sur les autres projets Wikimedia :

Chapelle Notre-Dame des Monts.
Vue à partir du sommet du mont Pelat sur le lac d'Allos.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « MONOGRAPHIE HYDROLOGIQUE DU VERDON », Nu SPÉCIAL B/1958,‎ (lire en ligne)
  2. Daniel Thiery, « Allos », Aux origines des églises et chapelles rurales des Alpes-de-Haute-Provence, publié le 12 décembre 2010, mis à jour le 15 décembre 2010, consulté le 25 juin 2012
  3. Jean-Paul Clébert et Jean-Pierre Rouyer, La Durance, Privat, Toulouse, 1991, dans la collection Rivières et vallées de France, (ISBN 2-7089-9503-0), p 39
  4. Notre-Dame-des-Monts, Observatoire du patrimoine religieux
  5. Refuge bar-restaurant du lac d’Allos
  6. Au pied du mur, Éditions Eyrolles, Centre européen de formation P.A.R.T.I.R. (Patrimoine Architectural et Rural - Techniques d'Identification et de Restauration)
  7. Centre européen de Formation PARTIR - École d'architecture de Paris la Villette. Les stages proposés par le Centre Européen de Formation P.A.R.T.I.R, à travers ses antennes régionales destinée prioritairement aux étudiants de 4e et 5e années des écoles d'architecture françaises et européennes et aux jeunes diplômés.