Lac Sakakawea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 29′ N 101° 25′ O / 47.483, -101.417

Vue satellite du bras Van Hook du lac Sakakawea
Lac Sakakawea près du barrage Garrison

Le lac Sakakawea est un lac de barrage sur la rivière Missouri dans l'État américain du Dakota du Nord. Nommé d'après l'amérindienne Sakakawea (1787-1812), c'est le troisième plus grand lac artificiel des États-Unis, après le lac Mead et le lac Powell.

Il est situé à environ 80 km de Bismarck, la capitale de l'État. les dimensions moyennes du lac sont de 3-5 km de largeur et 21 km dans sa largeur maximale (bras Van Hook). Le lac Sakakawea marque l'extension sud-ouest maximale des glaciers durant l'âge glaciaire.

Le lac fut créé par l'achèvement du barrage Garrison en 1956, le second et plus large des six principaux barrages sur le Missouri, construits par le Corps des ingénieurs de l'armée des États-Unis pour contrôler les inondations, fournir de l'électricité, faciliter la navigation et l'irrigation.

Données[modifier | modifier le code]

  • Capacité maximale de stockage : 29 4 km3.
  • Profondeur maximale : 55 m, au droit du barrage.
  • Superficie normale[1] : 1 240 km3
  • Longueur normale : 286 km
  • Longueur normale de côte : 2 120 km

La création du lac a entrainé le déplacement des membres de la réserve indienne de Fort Berthold des villes de Van Hook et (Old) Sanish, nécessitant la création de New Town. Une troisième ville, Elbowoods, fut également perdue. On retrouve ses trois noms avec les trois campings situés dans le Lake Sakakawea State Park.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Basé sur une hauteur de 560 m) MSL. À cause d'opérations de largages ses dernières années, la superficie, la longueur et la ligne de cotes sont moins longues qu'habituellement.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :