Lac Nokoué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac Nohoué
Image illustrative de l’article Lac Nokoué
Administration
Pays Drapeau du Bénin Bénin
Statut Site RamsarVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Coordonnées 6° 26′ 04″ nord, 2° 27′ 06″ est
Longueur 20 km
Largeur 10 km
Hydrographie
Alimentation OuéméVoir et modifier les données sur Wikidata
Îles
Nombre d’îles aucune
Géolocalisation sur la carte : Bénin
(Voir situation sur carte : Bénin)
Lac Nohoué

Le lac Nokoué est un lac situé au sud du Bénin. Il mesure 20 km de large et 11 km de long, et couvre une superficie de 4 900 ha[1]. Le lac est partiellement alimenté par les fleuves Ouémé et , qui drainent vers le lac les sédiments de la région[2].

La ville de Cotonou se trouve sur le bord sud du lac. Des sections de la population de Cotonou ont été déplacées par les inondations côtières et lacustres[3]. Sur les bords nord du lac se trouve la ville de Ganvié.

Économie[modifier | modifier le code]

En raison de la diversité de sa faune, le lac constitue une source importante de nourriture et d'activité économique pour ces villes[3]. La pêche y est meilleure lorsque l’eau est basse, entre les mois de novembre et juin[1].Plus d'une trentaine d'espèces de poissons y sont pêchées. Les familles des cichlidés, des clupéidés et des penaeidés représentent 85% des prises[1]. La pêche est devenue moins fleurissante au cours des années 90, du fait de l'accroissement du nombre de pêcheurs sur le lac[1]. La pêche est généralement artisanale, avec de petites pirogues à équipage, capturant de petits lots de poissons[1]. La production de poisson estimée du lac est de 2 tonnes par hectare et par an[4].

Le lac est également utilisé pour l'installation d'Acadja, une technique d’élevage de poissons[1].

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Le fond du lac est constitué d'un mélange de sable, de sable boueux et de couches de boue[1].

Écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lac Nokoué.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) CYRIAQUE ATTI – MAMA, « CO-MANAGEMENT IN CONTINENTAL FISHING IN BENIN: THE CASE OF LAKE NOKOUE », Proceedings of the International Workshop on Fisheries Co-management,‎ (lire en ligne)
  2. (en) F. Gadel et H. Texier, « Distribution and nature of organic matter in recent sediments of Lake Nokoué, Benin (West Africa) », Estuarine, Coastal and Shelf Science, vol. 22, no 6,‎ , p. 767–784 (DOI 10.1016/0272-7714(86)90098-3, lire en ligne)
  3. a et b (en) Jane Bicknell, David Dodman et David Satterthwaite, Adapting Cities to Climate Change : Understanding and Addressing the Development Challenges, Earthscan, , 120–122 p. (ISBN 978-1-84977-036-1, lire en ligne)
  4. Elisabeth Yehouenou A Pazou, Patrick Edorh Aléodjrodo, Judicaël P. Azehoun et Nico M. van Straalen, « Pesticide residues in sediments and aquatic species in Lake Nokoué and Cotonou Lagoon in the Republic of Bénin », Environmental Monitoring and Assessment, vol. 186, no 1,‎ , p. 77–86 (ISSN 1573-2959, PMID 23942697, DOI 10.1007/s10661-013-3357-2, lire en ligne, consulté le 16 septembre 2018)