Lac Millstätter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac Millstätter
Vue sur le lac vers les Hohe Tauern.
Vue sur le lac vers les Hohe Tauern.
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Géographie
Coordonnées 46° 48′ nord, 13° 34′ est
Type lac glaciaire
Superficie 13,3 km2
Longueur 11,5 km
Largeur 1,8 km
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
141 m
88,6 m
Volume 1,205 km3
Hydrographie
Bassin versant 284,6 km2
Émissaire(s) Seebach vers la Lieser

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Lac Millstätter

Le lac Millstätter (en allemand : Millstätter See) est un lac situé au sud-ouest des Alpes de Gurktal en Autriche, près de la vallée de la Drave en Carinthie. Situé à 588 mètres d'altitude, c'est le deuxième plus grand lac de Carinthie, seulement dépassé par le Wörthersee.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue vers Millstatt et le massif du Reisseck.

Le lac Millstätter est le plus profond de Carinthie à 141 m. Il s'étend sur 11,5 km de long[1] et sur 1,8 km de large ; sa surface est de 13,28 km2. Il est situé au pied des Alpes orientales centrales qui ont été modelées par des glaciers jusqu'à la période du Würm il y a environ vingt mille ans.

Le paysage alpin, une nappe de charriage géologique, se compose de gneiss et de schiste, ce dernier incluant des dépôts de quartzite. Les montagnes du nord atteignent plus de 2 000 mètres d'altitude. L'eau s'écoule dans la rivière Lieser à l'ouest. Au sud, sur toute la longueur, une arête boisée sépare le bassin lacustre de la vallée de la Drave en contrebas.

L'étendue lacustre se situe, au nord, aux abords des stations balnéaires de Millstatt et de Seeboden. La ville de Spittal an der Drau se trouve à quelques kilomètres au sud-ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

La rive nord ensoleillée a été habitée de manière ininterrompue dès la période néolithique (vers 3 000 à 1 900 av. J.-C.). Région agricole et de pêcheurs pendant des siècles, les habitants vivent aujourd'hui essentiellement du tourisme. Grâce aux belles plages et à une nature harmonique, c'est une des destinations préférées pour la villégiature (Sommerfrische) depuis la fin du XIXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Globe terrestre, Ed. Time Life, p. 149.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]