Lac Karoum (Éthiopie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac Karoum
Image illustrative de l’article Lac Karoum (Éthiopie)
Exploitation du sel au lac Karoum (saison sèche)
Administration
Pays Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Subdivision AfarVoir et modifier les données sur Wikidata
Subdivision Afar
Géographie
Coordonnées 14° 01′ 00″ nord, 40° 24′ 00″ est
Superficie 50 km2
Longueur 18 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur 5 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude – 125 m
Géolocalisation sur la carte : Éthiopie
(Voir situation sur carte : Éthiopie)
Lac Karoum
Le lac Karoum. Janvier 2018.

Le lac Karoum (ou Karum) est un lac salé situé au nord de l'Éthiopie, dans la région Afar, au cœur du désert Danakil. Site important et millénaire d'extraction du sel, il est parfois désigné sous le nom de « lac Assalé »[1] – dont il constitue en réalité un sous-ensemble[2] au même titre que le lac Bakili et le lac Maraha[3]. À la fin du mois de septembre, les torrents descendus des hauts plateaux alimentent le lac Assalé, qui recouvre l'ensemble et atteint sa superficie maximale, alors qu'à la saison sèche l'eau s'évapore et plusieurs bassins séparés se forment alors.

Exploitation du sel[modifier | modifier le code]

Les travailleurs du sel vivent dans un camp de base distant de quelques kilomètres, Ahmed Ela, un village de quelque 3 500 habitants[4]. Plusieurs mois par an, ils se rendent au lac Karoum, « armés des seuls outils qu'utilisaient il y a trois mille ans en ce même endroit les carriers de la reine de Saba »[5]. Leurs tâches sont très spécialisées (extracteurs, coupeurs, tailleurs)[4]. Ce sont généralement des Tigréens, parfois des Afars[4].


message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ne pas confondre avec le lac Assal à Djibouti
  2. Jean-Baptiste Jeangene Vilmer et Franck Goery, Les Afars d'Éthiopie. Dans l'enfer du Danakil, Paris, 2011, p. 23 (ISBN 9782352701088)
  3. (it) Luca Lupi, Dancalia: l'esplorazione dell'Afar, un'avventura italiana, vol. 2, Istituto geografico militare, Firenze, 2009, p. 888, (ISBN 9788852391422), cité par Vilmer et Goery, op. cit., p. 23
  4. a b et c Jean-Baptiste Jeangene Vilmer et Franck Goery, Les Afars d'Éthiopie, op. cit., p. 95-102
  5. Haroun Tazieff, « Les mines de sel de la reine de Saba », in L'odeur du soufre. Expédition en Afar, Stock/France-Loisirs, Paris, 1975, p. 82

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Marco Aime, Stefano Pensotti et Andrea Semplici, Sale nero. Le vie del sale di Taudenni e Ahmed Ela, FBE, Milan, 2008, 157 p. (ISBN 9788889160930)
  • (en) Michael Bright, « Lake Karum, Danakil, Ethiopia », in 1001 Natural Wonders: You Must See Before You Die, Hachette Royaume-Uni, 2011, (ISBN 9781844037216)
  • Haroun Tazieff, « Les mines de sel de la reine de Saba », in L'odeur du soufre. Expédition en Afar, Stock/France-Loisirs, Paris, 1975, p. 79-83

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :