Lac Kara-Kul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec le lac Karakul en Chine
Kara-Kul
Image illustrative de l'article Lac Kara-Kul
Administration
Pays Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan
Subdivision Haut-Badakhchan
Subdivision District de Murghob
Géographie
Coordonnées 39° 01′ nord, 73° 27′ est
Type Lac endoréique
Superficie 380 km2
Longueur 33 km
Largeur 23 km
Altitude 3 900 m
Profondeur
 · Maximale
 
238 m

Géolocalisation sur la carte : Tadjikistan

(Voir situation sur carte : Tadjikistan)
Kara-Kul

Kara-Kul, Karakul ou Qaraqul (tadjik : Қарoкул, lac noir) est un lac endoréique dans la région montagneuse du Pamir au Tadjikistan. Le lac s’élève à 3 900 m au-dessus du niveau de la mer et du fait de son endoréisme, sa salinité empêche pratiquement toute forme de vie de s’y développer. Une péninsule partant du Sud sépare le lac en deux bassins : un bassin à l'est peu profond (de 13 à 19 m) et un second à l’ouest dont la profondeur va jusqu’à 238 m.

Le lac Kara-Kul a été déclaré site Ramsar le 18 juillet 2001[1].

Origine[modifier | modifier le code]

D'origine incertaine, il a été longtemps pensé que le lac avait été formé par l'impact d'une météorite il y a environ 25 millions d'années, laissant un cratère d'environ 45 km[2],[3]. Son origine n'a été découverte que par l'étude de photos satellite mais cette explication suscite l'interrogation[4]. Quoi qu'en dise la théorie qui veut que le lac doive son origine à un impact de météorite, selon le reportage ''Ces lacs qui tutoient le ciel'', une autre théorie suppose qu'il ait été formé suite aux mouvements de la plaque tectonique[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Karakul Lake », sur Ramsar Sites Information Service (consulté le 6 mars 2015)
  2. http://earthobservatory.nasa.gov/IOTD/view.php?id=4537
  3. http://www.passc.net/EarthImpactDatabase/karakul.html
  4. « Qu’est-ce qui nous tombe sur la tête ? », France Culture, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  5. Sylvain Bouley, géomorphologue, maître de conférences à l’université Paris-Sud, dans l'émission "La Conversation scientifique" du 18/03/2017 sur France Culture titrée "Qu’est-ce qui nous tombe sur la tête ?" [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]