Lac Jeannine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article a besoin d’être illustré (en discuter). (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Lac Jeanine
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Géographie
Coordonnées 51° 52′ 16″ N 68° 03′ 52″ O / 51.871, -68.064551° 52′ 16″ Nord 68° 03′ 52″ Ouest / 51.871, -68.0645
Longueur 1,7 km
Largeur 800 m

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Jeanine

Le lac Jeannine est un lac situé à environ 8 km de l'ancienne ville minière de Gagnon dans le territoire non organisé de Rivière-Mouchalagane sur la Côte-Nord au Québec.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce petit lac de 1,7 km de long et 800 m de large doit sa notoriété à l'exploitation intensive de gisement de fer à proximité.

Aménagements et Mine[modifier | modifier le code]

Les travaux d'aménagement se sont déroulés de 1958 à 1961 et la mine a été exploitée par plus de 1 000 travailleurs entre 1961 et 1976. Ce gisement aujourd'hui épuisé mesurait 701 m de longueur, 243 m de largeur et 304 m de profondeur; on en a tiré plus de 266 millions de tonnes de fer à concentration moyenne de 33 %. L'origine de cette appellation semble attribuable à un prospecteur de la compagnie minière Québec-Cartier, qui a fait partie d'une équipe qui a découvert un riche gisement de fer à cet endroit en 1957. C`est la découverte de cet important gisement qui mena à la construction de la centrale Hart-Jaune et du chemin de fer vers Port-Cartier à la fin des années 1950 et de la création de la ville de Gagnon en 1960.

Notes et références[modifier | modifier le code]