Lac Gentau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un lac de France image illustrant les Pyrénées-Atlantiques image illustrant les Pyrénées
Cet article est une ébauche concernant un lac de France, les Pyrénées-Atlantiques et les Pyrénées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lac Gentau
Lac en juillet avec le pic du Midi d'Ossau en fond
Lac en juillet avec le pic du Midi d'Ossau en fond
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Pyrénées-Atlantiques
Géographie
Coordonnées 42° 50′ 53″ Nord 0° 29′ 14″ Ouest / 42.84806, -0.48722[1]
Type Naturel
Superficie 9,3 ha
Altitude 1 947 m
Profondeur 20 m

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Lac Gentau

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Lac Gentau

Le lac Gentau est un lac glaciaire français des Pyrénées, dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Il occupe un ombilic glaciaire[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue d'ensemble du lac

Le lac Gentau est un lac de la vallée d'Ossau, qui fait partie des lacs d'Ayous. Il se situe à 1 947 m d'altitude et sa profondeur maximale est de 20 m.

À proximité du refuge d'Ayous, il offre un magnifique point de vue sur le Pic du Midi d'Ossau.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Il est peuplé de truites fario.

Histoire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Google Maps et cartes IGN à l'échelle 1:25000 sur Géoportail
  2. Thierry Feuillet, « Paysages glaciaires / Les formes d'ablation », sur Geopyrenees, Institut de Géographie et d'Aménagement de l'Université de Nantes. Laboratoire LETG (Littoral-Environnement-Télédétection-Géomatique) - UMR 6554 - CNRS (consulté le 10 octobre 2010)