Lac Boivin (Granby)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac Boivin
un lac de type lac
un lac de type lac
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Ville Granby
Géographie
Coordonnées 45° 24′ 08″ nord, 72° 41′ 47″ ouest
Superficie 1,4 km2[1]
Longueur 2,5 km
Largeur 600 m
Altitude 103 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
5,3 m
0,7 à 1,6 m[1]
Hydrographie
Alimentation Rivière Yamaska Nord
Émissaire(s) Rivière Yamaska Nord

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Boivin

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

(Voir situation sur carte : Montérégie)
Lac Boivin

Le lac Boivin est un lac situé dans la ville de Granby, en Montérégie au Québec (Canada).

Alimenté par la rivière Yamaska Nord et le réservoir Choinière, le lac Boivin est situé directement dans la ville de Granby et sert à la fois de lieu de conservation de la nature, de lieu de loisir et de tourisme. Une zone marécageuse est situé au Nord-Est du lac et le réservoir Lemieux est situé au Sud-Est.

Historique[modifier | modifier le code]

Vue satellite

Le lac Boivin fut créé à la suite de la construction de divers barrages sur la rivière Yamaska Nord au début du XIXe siècle qui offrait un potentiel hydraulique intéressant des industriels américains à installer des usines et manufactures à Granby. Le lac porte alors le nom de lac Granby[2].

Vers la fin du XIXe siècle, divers problèmes de pollution surviennent à la suite de la création de davantage de manufactures et d'un réseau d'égouts municipaux, alors que la ville compte 3 500 habitants. Les égouts se déverseront directement dans la rivière Yamaska jusqu'en 1985, lors de l'installation d'une usine d'épuration[2].

Environnement[modifier | modifier le code]

Le lac Boivin est reconnu comme une Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) et vise notamment le canard noir[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le lac Granby a été rebaptise en lac Boivin en 1980 en l'honneur de Pierre-Horace Boivin[2], maire de la ville de Granby de 1939 à 1964 et fondateur du zoo de Granby.

Ce changement de nom a été fait lors de la création par Paul-Olivier Trépanier du Comité d'aménagement du Lac Boivin devenu depuis le Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Isabel Authier, « Inventaire des herbiers aquatiques : que recèlele lac Boivin? », La Voix de l'Est,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c « L’épopée tumultueuse du lac Boivin », sur Organisme de bassin versant de la Yamaska,
  3. « Fiche descriptive », sur Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux au Québec (consulté le 15 mai 2011)


Galerie[modifier | modifier le code]

Panorama de la section sud du lac Boivin
Panorama du réservoir Lemieux

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]