Lac Berryessa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac Berryessa
Image illustrative de l’article Lac Berryessa
photo satellite du lac Berryessa par la NASA
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Subdivision CalifornieVoir et modifier les données sur Wikidata
Subdivision Californie
Géographie
Coordonnées 38° 34′ 15″ nord, 122° 14′ 07″ ouest
Type lac artificiel
Montagne Vaca Mountains (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie 77,9 km2
Altitude 135 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Profondeur 61 m
Hydrographie
Alimentation Putah CreekVoir et modifier les données sur Wikidata
Émissaire(s) Putah Creek, via le barrage Monticello
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Lac Berryessa
Géolocalisation sur la carte : Californie
(Voir situation sur carte : Californie)
Lac Berryessa

Le lac Berryessa est le plus grand lac du comté de Napa (Californie), une partie chevauchant également le comté de Yolo.
Son volume est estimé à 1 973 582 400 mètres cubes (1,974 km³).

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue aérienne de la Quail ridge reserve

Il a été formé artificiellement par le barrage Monticello pour alimenter en eau et hydroélectricité le nord de la baie de San Francisco.
Avant son inondation, la vallée Beryessa était une région agricole dont les terres étaient considérées comme les plus fertiles du pays.
La ville principale de la vallée, Monticello, fut abandonnée pour permettre la construction du réservoir. Les photographes Dorothea Lange et Pirkle Jones documentèrent à cette occasion l'exil de ses habitants pour le magazine Life[1].

La construction du barrage de Monticello commença en 1953[2], et le lac se remplit en 1963, créant alors le deuxième lac artificiel le plus important en Californie après le lac Shasta.

Les bords du lac Berryessa furent le théâtre d'un des meurtres attribués au tueur du Zodiaque qui terrorisa la région de San Francisco à la fin des années 60 et au début des années 70.

Particularité[modifier | modifier le code]

Le déversoir en action le 19 février 2017

A proximité du barrage sur le bord sud est du lac, se trouve un déversoir en forme d'entonnoir nommé "Glory Hole" (trou de la gloire). La chute d'évacuation est de 61 mètres et le diamètre en bas de l'entonnoir est de 8,50 mètres[3]. La capacité d'évacuation est de 1360 m³/s. Il est relativement rare que cette évacuation serve : en mars 2019, en 2017, en 2006[4].

En 1997, une femme a trouvé la mort dans cet entonnoir[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le travail des photographes a fait l'objet d'un livre : Dorothea Lange et Pirkle Jones, Death of a Valley, Aperture, Inc, Rochester, New York, 1960.
  2. (en) Berryessa Facts sur le site du Département de l'Intérieur des États-Unis
  3. a et b « NORTH BAY / Woman Sucked Into Lake Berryessa Spillway » [archive du ], (consulté le 26 mars 2013)
  4. « Glory, be! Lake Berryessa's Glory Hole is spilling over », SFGate,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 14 mai 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :