Lac Alexandrina (Australie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Lac Alexandrina
Embouchure du Murray dans le lac Alexandrina (2008)
Embouchure du Murray dans le lac Alexandrina (2008)
Administration
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Subdivision Australie-Méridionale
Géographie
Coordonnées 35° 25′ Sud 139° 07′ Est / -35.417, 139.117
Type Lac naturel
Longueur 37 km
Largeur 22 km
Hydrographie
Alimentation Murray
Émissaire(s) Embouchure du Murray

Géolocalisation sur la carte : Australie-Méridionale

(Voir situation sur carte : Australie-Méridionale)
Lac Alexandrina

Géolocalisation sur la carte : Australie

(Voir situation sur carte : Australie)
Lac Alexandrina

Le lac Alexandrina est situé en Australie-Méridionale près de l'océan Indien — antarctique pour les Australiens —, à environ 100 kilomètres au sud-est d'Adelaïde.

Géopgraphie[modifier | modifier le code]

Le lac est situé au nord de la baie Encounter et à l'est de la péninsule Fleurieu. Le fleuve Murray est le principal cours d'eau qui se jette dans le lac. Les autres cours d'eau sont les rivières Bremer, Angas et Finniss, toutes venant du versant est de la partie sud de la chaine du mont Lofty. Il est relié par un étroit chenal au lac Albert situé au sud-est.

Le lac Alexandrina.

Le lac est peu profond et contient un grand nombre d'îles à son extrémité sud. Il se jette dans l'océan près de Goolwa. Son canal d'évacuation, considéré comme l'embouchure du fleuve Murray, est parfois encombré de bancs de sable qui doivent être évacués par des dragues. L'eau du lac est de l'eau douce grâce à une série de barrages qui relient les îles entre elles, mais les sécheresses récentes, en réduisant drastiquement son volume, augmentent sa salinité (jusqu'à cinq fois en 2009)[1].

Le lac doit son nom à la princesse Alexandrina, nièce du roi Guillaume IV du Royaume-Uni d'Angleterre. Quand la princesse succéda à son oncle sous le nom de reine Victoria, on envisagea de changer le nom du lac mais l'idée fut rapidement abandonnée.

Selon la tradition orale aborigène, il serait habité par le monstre Muldjewangk.

Avec le lac Albert, le lac Alexandrina est reconnu site Ramsar depuis le 11 janvier 1985[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Many of world’s lakes are vanishing and some may be gone forever, by Kate Ravilious, New Scientist, 4 mars 2016.
  2. (en) « The Coorong, Lake Alexandrina & Lake Albert », sur Ramsar Sites Information Service (consulté le 5 mars 2015)