Lac Alemaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac Alemaya ou Haramaya
Administration
Pays Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Subdivision Oromia
Géographie
Coordonnées 9° 23′ 40″ nord, 42° 00′ 40″ est
Superficie 4,72 km2
Altitude 2 047 m
Profondeur
 · Maximale
 
8 m

Géolocalisation sur la carte : Éthiopie

(Voir situation sur carte : Éthiopie)
Lac Alemaya ou Haramaya

Le lac Alemaya ou lac Haramaya est un lac de la région de l'Oromia, dans l'est de l'Éthiopie, à environ 500 km d'Addis Abeba.

Une ressource en danger[modifier | modifier le code]

Longtemps utilisé comme source en eau pour alimenter la ville de Harar toute proche, il a connu une baisse drastique de son niveau depuis les années 1980[1], et se trouve, bien que d'une taille plus modeste, dans une situation comparable à la mer d'Aral[2]. Non surveillé par les autorités, il a été victime d'une utilisation intensive pour l'agriculture irriguée, notamment pour la culture du khat, destinée à l'exportation[3]. La hausse des températures dans la région depuis les années 1980 semble aussi avoir pu accélérer l'évaporation des eaux du lac[3]. La qualité des eaux souterraines situées sous le lac semble avoir été altérée et présente des niveaux de pollution aux fluorures et aux nitrates supérieurs aux recommandations de l'OMS[4].

Le futur empereur et le lac[modifier | modifier le code]

Dans son Autobiographie, l'empereur d'Éthiopie Haïlé Sellassié Ier raconte comment, le , après avoir campé sur les rives du «lac Harämaya», une balade en bateau faillit lui coûter la vie[5]. À cette époque, « the lake was wide and it was impossible to cross it by swimming »[5]. Aussi, quand la barque dans laquelle se trouvait Täfäri Mäkonnen ainsi que neuf autres personnes coula au milieu du lac, il fut très difficile pour les occupants de rejoindre la rive. Sept des compagnons du futur souverain trouvèrent la mort lors de cet accident, dont abba Samuel, son précepteur et ami. Cette anecdote passée à la postérité est une preuve de l'existence ancienne de ce lac, aujourd'hui presque disparu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Africa Atlas. Environmental Change Hotspots. Division of Early Warning and Assessment (DEWA) » [PDF], sur UNEP (consulté le 26 octobre 2015), p. 20
  2. (en) « The Death of A Lake: Nobody Took Care of It; A Cactus Rises Where Fishing Boats Once Bobbed », sur onewater.org (consulté le 26 octobre 2015)
  3. a et b (en) « Lake Alemaya. Environmental Change Hotspots. Division of Early Warning and Assessment (DEWA) », sur UNEP (consulté le 26 octobre 2015)
  4. (en) Zinabu Tebeje Zewdu, « Ground Water Quality Determination of former Lake Haramaya, Haramaya District, Eastern Haranghe Zone, Oroma Regional State, Ethiopia », Journal of Applied Sciences and Environmental Management, vol. 16 (3),‎ , p. 245-252 (lire en ligne)
  5. a et b (en) Haile Sellassié Ier (trad. Edward Ullendorf), My Life and Ethiopia's Progress, Research Associates School Times Publication : Frontline Distribution, (réimpr. 1999), p. 42-43.

Voir aussi[modifier | modifier le code]