Aller au contenu

Laboratoire de Spiez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laboratoire de Spiez
Laboratoire de Spiez
Image illustrative de l’article Laboratoire de Spiez

Affiliation Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
Coordonnées 46° 41′ 30″ N, 7° 38′ 41″ E
Ministre responsable Viola Amherd (conseiller fédéral)
Agence mère Office fédéral de la protection de la population
Site web www.labor-spiez.ch

Le laboratoire de Spiez est un institut suisse spécialisé en matière de menaces atomiques, biologiques et chimiques (risques NRBC) rattaché à l'Office fédéral de la protection de la population[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'institution dispose notamment de laboratoires pour les pathogènes de classe 2 (P2), 3 (P3) et 4 (P4). Dans le cadre militaire, le Véhicule d’exploration ABC fournit au laboratoire de Spiez des échantillons pour analyse.

Laboratoire P4[modifier | modifier le code]

Le Laboratoire de Spiez dispose depuis 2010 d'un laboratoire de niveau P4, ayant coûté 28,5 millions de francs suisses[2]. Il s'agit de l'un des quatre laboratoires du pays de ce niveau (30 laboratoires de catégorie P3)[3] avec notamment celui des Hôpitaux universitaires de Genève[4].

Activités internationales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nouveaux laboratoires à Spiez », sur www.admin.ch (consulté le )
  2. « Un laboratoire ultra-sécurisé inauguré à Spiez (BE) », sur rts.ch, Radio Télévision Suisse, (consulté le ).
  3. « L’Université de Genève ouvre un laboratoire ultra-sécurisé », sur 24heures.ch, 24 Heures, (consulté le ).
  4. [vidéo] P4 D, un laboratoire de haute sécurité aux HUG (Genève) sur YouTube

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]