Laboratoire Rutherford Appleton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Diamond un des grands équipements de physique géré par le RAL.
Hall de l'accélérateur ISIS.
L'équipe projet autour d'un équipement de l'observatoire ALMA développé au RAL.

Le Laboratoire Rutherford Appleton également désigné par son acronyme RAL (Rutherford Appleton Laboratory) est un des principaux instituts de recherche publics anglais intervenant dans le domaine de la physique des particules, des sciences spatiales, de l'astronomie, de l'informatique, de la biologie, de la médecine et de la chimie. il est le gestionnaire de grands équipements de recherche dans le domaine de la physique tels que le Diamond Light Source, ISIS et le Central Laser Facility. Créé en 1957 RAL emploie environ 1200 personnes et est rattaché à l'agence gouvernementale Science and Technology Facilities Council.

Historique[modifier | modifier le code]

Le laboratoire Appleton est créé en 1921 mais c'est en 1957 qu'est créé à Chilton, siège du RAL, le Laboratoire des hautes énergies Rutherford qui est à l'époque un établissement du National Institute for Research in Nuclear Science. Celui-ci est par la suite fusionné avec les laboratoires Atlas (1975) puis Appleton (1979). En 1995 le RAL est rattaché avec le laboratoire Daresbury à l'agence gouvernementale Science and Technology Facilities Council[1].

Activité[modifier | modifier le code]

Le RAL gère plusieurs grands équipements de physique[1] :

Le RAL comprend également un département, RAL Space, consacré à la réalisation d'instruments scientifiques embarqués à bord de missions spatiales et un réseau de 7 agences, baptisé Satellite Applications Catapult, consacré au développement des applications spatiales commerciales.

Le RAL emploie envoie 1 200 personnes et assure une activité de support pour environ 10 000 ingénieurs et chercheurs travaillant essentiellement dans la recherche universitaire. Le laboratoire est situé à Chilton dans l'Oxfordshire.

Département RAL Space[modifier | modifier le code]

Le département RAL Spaces, qui emploie environ 200 personnes conçoit, développe et teste des instruments scientifiques embarqués à bord de satellites scientifiques et d'applications. Il travaille en relation étroite avec l'Agence spatiale britannique et ses principales contributions portent sur des missions de l'Agence spatiale européenne et de la NASA[5]. RAL Spaces dispose d'installations spécialisées pour l'assemblage et les tests d'engins spatiaux : salles blanches (surface totale 1 200 m2), chambres à vide, ...

Contributions[modifier | modifier le code]

Quelques contributions de RAL Spaces[6] :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]