Labanque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vue extérieure de la façade de Labanque.

Labanque est un lieu public[1] d'exposition et de diffusion de l'art contemporain français, situé à Béthune dans le Pas-de-Calais.

Historique[modifier | modifier le code]

Napoléon crée le 18 janvier 1800 l’institution de la Banque de France, et en 1910 une succursale est ouverte à Béthune. En effet, grâce au développement de l’industrie minière et l’essor économique qui en découle, le Gouverneur Général de la Banque de France à Paris décide de doter la région de Béthune d’une succursale capable de répondre aux besoins financiers et monétaires du territoire.

M. Defrasse, l’architecte en chef de la Banque de France trace les plans de la succursale de Béthune située sur la place de Lille, actuelle place Clemenceau où se situe toujours le bâtiment. En février 1912 à la fin des travaux, l’immeuble se compose de trois niveaux : le sous-sol (la salle des coffres, les archives, les serres de monnaie) , le rez-de-chaussée (hall du public, caisses, comptabilité,) le premier étage (le logement du directeur).

Après la Première Guerre mondiale, Béthune et ses alentours deviennent un centre économique important et l’ancienne Banque de France doit agrandir sa succursale. Les travaux s’échelonnent entre 1924 et 1927, menés par l’architecte M. Degez. Bénéficiant d’un contexte économique très favorable, la succursale se transforme alors en réel centre de pouvoir économique local, et son architecture intérieure comme extérieure doit pouvoir imposer le luxe et le respect.

Un niveau supplémentaire est aménagé au deuxième étage, ajoutant à l’appartement du directeur des chambres de bonnes, un séchoir, une buanderie, une salle de bain. La superficie totale du bâtiment une fois les travaux finis s’élève à 2120 m2. La façade est réalisée dans un style régionaliste, en briques rouges et pierre de taille, et ne change pas jusqu’à nos jours.

En 1984, une importante rénovation change une partie du mobilier d’époque, le plus visible étant le hall d’accueil comptoir en merisier massif disposé en fer à cheval, remplacé par un imposant comptoir en marbre encore présent aujourd’hui.

Dans le cadre d’une restructuration nationale, la Banque de France ferme de nombreuses succursales en France. Celle de Béthune ferme ses portes au public en juillet 2006. La ville de Béthune achète le bâtiment puis le revend à la Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay, Artois Lys Romane (anc. Artois Comm.). En 2007, le bâtiment communautaire devient le Lab-Labanque, centre de production et de diffusion des arts visuels. L’équipement ouvre en octobre 2007 et présente ses premières expositions d’art contemporain.

Avec le soutien de la Région des Hauts-de-France, du Conseil départemental du Pas-de-Calais et de la ville de Béthune, la Communauté d’agglomération engage la réhabilitation du bâtiment. Le chantier est confié au cabinet d’architecture Sintive (Lille). Les travaux se déroulent de 2012 à 2015. Ils permettent de remettre aux normes le site, de le rendre accessible, de créer de nouveaux espaces ou services (boutique, salle pédagogique, logement pour les artistes). Tous les éléments emblématiques de la Banque de France sont conservés et valorisés : la salle des coffres, les revêtements en marbre, les boiseries et les parquets, les lustres, le mobilier, etc. Ils sont désormais accessibles à tous.

Pendant les travaux, le Lab-Labanque a développé une programmation hors-les-murs.

Enfin, les 23 et 24 avril 2016, l’équipement rouvre ses portes sous le nom simplifié de « Labanque ».

Description[modifier | modifier le code]

Le bâtiment propose un espace d'exposition de 1 500 m2 aux artistes et aux visiteurs sur 4 étages. Labanque dispose également d'une boutique, d'une salle pédagogique, et d'un logement réservé aux artistes en résidence.

Le sous-sol de 718 m2 regroupe l'ancienne salle des coffres et la salle des archives, qui servent aujourd'hui de lieux d'exposition. Au premier et second étage, les appartements réaménagés accueillent également les expositions des artistes.

Les expositions s’attachent à présenter tous les mediums utilisés par les artistes : peinture, photographie, vidéo, installation, sculpture, dessin, etc.

Labanque est géré par la Communauté d'agglomération de Béthune-Bruay, Artois Lys Romane à qui le bâtiment a été transféré en 2008.

Expositions[modifier | modifier le code]

2007 :

2008 :

2009 :

2010 :

2011 :

2012 :

  • Carlos Kusnir (hors-les-murs)
  • Jean-Jacques Surian (hors-les-murs)
  • Epidermiques : art et tatouage (hors-les-murs)[16]

2013 :

  • Jean-René Hissard, Peinture minée (hors-les-murs) [17]
  • Rodolphe Huguet : MinHerói (hors-les-murs)[18]

2014 :

  • Ligne de Front (hors-les-murs)[19]
  • Olivier Coron, Maximine (hors-les-murs)

2015 :

  • Valérie Mrejen, L’année passée (hors-les-murs)[20]
  • De boue et de larmes (hors-les-murs)[21]
  • Vidéos en Artois (hors-les-murs)

2016 :

2017 :

2018 :

2019 :

2020 :

2021 :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Voix du Nord, « Sur la diffusion d'art contemporain, Lab-Labanque a une place à prendre », par Charles-Olivier Bourgeot, actualité Béthune, article du 18 mars 2010 lire en ligne (consulté le 9 juillet 2010).
  2. « Territoire de l'image - Le Fresnoy », sur www.paris-art.com (consulté le )
  3. « Mathieu Pernot à Labanque », sur www.paris-art.com (consulté le )
  4. « En périphérie du silence », sur www.paris-art.com (consulté le )
  5. « Raphaëlle PAUPERT-BORNE - Documents d'artistes PACA », sur documentsdartistes.org (consulté le )
  6. (en) « je-vous-deteste-tous », sur jonathanloppin (consulté le )
  7. Lunettes Rouges, « L’avenir du système bancaire (2) », sur Amateur d'art, (consulté le )
  8. Lunettes Rouges, « Surprises à Béthune », sur Amateur d'art, (consulté le )
  9. Lunettes Rouges, « Des lettres, des messages, Cléa Coudsi & Eric Herbin », sur Amateur d'art, (consulté le )
  10. « Dépêche | Des artistes s'emparent du motif du braquage... », sur k-libre.fr (consulté le )
  11. « Lyon - Béthune », sur www.paris-art.com (consulté le )
  12. « Exposition : Visual System, Spectral Issue », sur Artistes Contemporains, (consulté le )
  13. « Emotions en série au Lab-Labanque de Béthune », sur Connaissance des Arts, (consulté le )
  14. « Les choix du "Monde" », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Historique L'appartement métaphore 20111 », sur Le FRENCH DESIGN by VIA (consulté le )
  16. « Tatouage et art réunis pour une exposition à Lab-Labanque », sur La Voix du Nord (consulté le )
  17. « La « Peinture minée » de Jean-René Hissard prend l'art contemporain à contre-pied », sur La Voix du Nord (consulté le )
  18. « Rodolphe Huguet, « ambassadeur » du Lab-Labanque au Brésil », sur La Voix du Nord (consulté le )
  19. « Ligne de Front »
  20. « L'année passée - exposition de Valérie Mréjen », sur Comédie de Béthune, (consulté le )
  21. « Les fonds photographiques de l'exposition « De boue et de larmes » », sur Mission Centenaire 14-18 (consulté le )
  22. « Profondeur de champ », sur www.paris-art.com (consulté le )
  23. « Dépaysement », sur www.paris-art.com (consulté le )
  24. « Béthune : Labanque se met à découvert, au tour de John Davies (3/7) », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  25. « Dépenses - Labanque - Béthune », sur www.paris-art.com (consulté le )
  26. « Scenocosme s'expose au Lab-Labanque », sur Stephanie DEVISSCHER, (consulté le )
  27. « Evidences singulières : Michel Meurice et ses amis », sur ArtsHebdoMédias (consulté le )
  28. « Aurore Pallet | Prendre les Augures », sur ArtsHebdoMédias (consulté le )
  29. Rossella Piccinno, « Objets Perdus: l’EXPO à Labanque », sur Rossella Piccinno's website, (consulté le )
  30. « « Intériorités », voyage au cœur de l’inquiétude à LaBanque Béthune », sur Toutelaculture, (consulté le )
  31. « Intermezzo Exposition "Cosmogoniques" », sur By Night, (consulté le )
  32. « Le casse du siècle de Pierre Ardouvin », sur lesinrocks.com,
  33. « Dès le 17 mars, Labanque sacre le printemps avec trois expositions très différentes », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  34. « Exposition photo - Brian Griffin, Between Here and Nowhere », L'Œil de la Photographie Magazine (consulté le )
  35. « Vertiges à Labanque », sur www.paris-art.com (consulté le )
  36. « Labanque expose « Vertiges » à partir de samedi », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  37. « Noir c’est noir à Labanque, jusqu’au 3 mars, avec Louis-Laurent Leis », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  38. « Jusqu’au 28 juillet, des trésors et des femmes libérées s’exposent à Labanque », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  39. « L’art nigérian choisit Béthune pour une première en France et en Europe », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  40. « Béthune : le Covid retarde la nouvelle expo de Labanque... qui fait déjà du bruit », sur LA VDN, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]