La fièvre monte à El Pao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La fièvre monte à El Pao
Réalisation Luis Buñuel
Scénario Luis Alcoriza
Luis Buñuel
Charles Dorat
Louis Sapin
d'après le roman
d'Henry Castillou
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau du Mexique Mexique
Genre Drame
Durée 97 minutes
Sortie 1959

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La fièvre monte à El Pao est un film franco-mexicain réalisé par Luis Buñuel, sorti en 1959. Ce film est le dernier dans lequel a joué l'acteur Gérard Philipe.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sous une dictature d'Amérique centrale, le gouverneur d'une île où sont envoyés des prisonniers politiques et de droit commun est assassiné en plein discours. Ramón Vázquez, son secrétaire, aux idées libérales, le remplace temporairement. La dictature, qui souhaite punir le crime de façon exemplaire, envoie sur place une équipe spéciale dirigée par Alejandro Gual. Celui-ci avait jadis été un prétendant éconduit d'Inés Rojas, la femme du gouverneur, aujourd'hui devenue maîtresse de son secrétaire. Gual rédige un faux dossier pour impliquer Vázquez et forcer Inès à céder à ses avances. En contrant la manœuvre, ils vont s'impliquer plus encore dans le régime et les pratiques qu'ils prétendaient, en secret, réformer.

Historique de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Buñuel avoue en 1960 que « ce n'est pas le film que j'aurais aimé tourner avec Gérard Philipe »[1]. Il voulais depuis longtemps tourner avec Philipe qui venait de lui proposer de faire un Robinson, or, Buñuel tournait alors déjà un autre Robinson à Manzanillo. A Paris, il est alors proposé à Buñuel de faire avec Philipe une adaptation du Hussard sur le Toit de Giono. Un quiproquos sur une date de rendez-vous pris avec Philipe à ce sujet[2], fait échouer le projet[3].

Buñuel cherche ensuite à monter Le Moine de Matthew Gregory Lewis dans l'adaptation d'Antonin Artaud et s'en confie à Simone Signoret. Gérard Philipe refuse car il ne supporte pas l'injustice qui règne alors au Guatemala.

Finalement, il est proposé à Buñuel de tourner La fièvre monte à El Pao. Le rôle est proposé à Gérard Philipe, qui accepte. Le tournage commence alors au printemps 1959 à Acapulco[4].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Philipe, Claude Roy, Gérard Philipe, Gallimard, 1960, p. 332
  2. Gérard Philipe dinait ce soir-là au restaurant avec Jean-Paul Sartre.
  3. Anne Philipe, op. cit, p. 333
  4. Anne Philipe, op. cit, p. 334

Liens externes[modifier | modifier le code]