Festival des Templiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La course des Templiers)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Festival des Templiers
Description de l'image Logo-templiers.jpg.
Généralités
Sport Course à pied
Création 1995
Catégorie Trail
Périodicité Annuelle (Octobre)
Participants 8 000
Statut des participants Amateurs et professionnels
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau : France Benoit Cori
féminin Drapeau : Royaume-Uni Ellie Greenwood
Plus titré(s) masculin Drapeau : France Thomas Lorblanchet (4)
féminin Drapeau : France Karine Herry (9)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
Le Festival des Templiers 2015

Le Festival des Templiers est une compétition de trail. Il a lieu chaque année lors du dernier week-end d’octobre. Au programme, onze courses sont organisées du vendredi au dimanche, avec plus de 10 000 participants[1] tout au long du festival. Parmi ces courses, le Grand Trail des Templiers clôture le festival le dimanche avec 2 500 coureurs au départ. Les épreuves se déroulent sur le territoire des Grands Causses[2] dans le sud du département de l'Aveyron. Le Festival des Templiers s'appuie sur le monde rural, la vie associative et les paysages des Grands Causses.

Évolution et grandes dates[modifier | modifier le code]

Le nouveau site d'arrivée depuis 2013
  • 1995[3] : première édition de la Grande Course des Templiers à Sainte-Eulalie-de-Cernon. Patrick Renard venu du marathon remporte un sac de berger, première récompense évoquant le patrimoine local.
  • 1996 : 50 000 francs reversés dès la seconde édition à Betsaleel, un orphelinat du Tchad[4].
  • 1997 : Patricia Djaté, marraine de la course remet une deuxième couronne de lauriers à Patrick Renard, vainqueur pour la seconde fois.
  • 1998 : pour la première fois, les coureurs empruntent la descente de Cantobre, ouverte exclusivement pour la course. Il avait fallu plusieurs mois à l'organisation à pour trouver ou se faire conseiller le bon passage.
  • 1999 : première édition de l’Endurance Trail à Nant, ultra trail de 120 km. Francis Roux, un paysan du Larzac réussit le doublé Endurance Trail + Templiers en 36 heures.
  • 2000 : coup double pour un guide de montagne, Vincent Delebarre qui s’impose à nouveau. Patrick Lothodé, un breton, devient l’ambassadeur du trail pour la Bretagne.
  • 2001 : une grande première, trois coureurs népalais au départ des Templiers et Gil Besseyre (coureur de l'équipe de France de course en montagne) remportent l'épreuve qu'ils découvrent.
  • 2002 : première édition de La Templière à Nant (premier trail féminin). Arrivée victorieuse de Gil Besseyre et de Jérôme Trottet main dans la main. Création de la Charte du trailer.
  • 2003 : de la neige est présente dans le parcours, 15 km, dont le St Guiral, sous la neige et troisième victoire en trois participations pour Gil Besseyre.
  • 2004 : le 10e anniversaire est remporté par Olivier Bulle, skieur de fond de Autrans qui s’impose dans l’édition la plus longue de l’histoire des Templiers avec un long passage dans les gorges du Trévezel.
  • 2005 : première édition du Kinder Trail à Nant (premier trail pour enfants). Arrivée victorieuse de Dawa Sherpa et Christophe Jaquerod main dans la main.
  • 2006 : pour la première fois, la barre des 2 000 partants est dépassée avec 2 272 partants et 1 904 arrivants. Gilles Guichard, cycliste, s’impose.
  • 2007 : 2 222 arrivants. Thomas Lorblanchet s'impose. Cette époque marque le début des reconnaissances par les teams (écuries) dans un but d'optimiser leur préparation.
  • 2008 : le programme s’étoffe avec 6 courses. Nouvelle victoire de Thomas Lorblanchet.
  • 2009 : Thierry Breuil s’impose dans les Templiers. L’Endurance Trail devient annuel.
  • 2010 : les organisateurs du festival se détournent de la commune de Nant. Première édition dans le territoire de la commune Millau et 3e victoire pour Thomas Lorblanchet. Les conditions météos imposent de mettre en place un parcours de repli en fin de course.
  • 2011 : pour la seconde place, arrivée main dans la main de Thomas Lorblanchet et de Thierry Breuil portant un habit de templier.
  • 2012 : première édition de la Monna Lisa Trail. Grand Trail des Templiers, podium exclusivement étranger chez les femmes avec Núria Picas, Emelie Forsberg et Lizzy Hawker. Une édition marquée[5] par le froid avec -7 °C au départ.
  • 2013[6] : premières éditions de l’Intégrale des Causses et du Trail des Troubadours. 8 000 inscrits. Arrivées organisées dans une entreprise de résidences de tourisme à Millau.
  • 2014 : prochaine édition du 24 au 26 octobre 2014, avec quelques nouveautés, un salon du trail[7] toujours plus grand et une rencontre intercontinentale (USA- Europe- France)[8] au sommet...
  • 2015 : deux nouvelles courses font leur apparition le vendredi: le marathon du Larzac (36 km , 1 300 m de dénivelé); et la Solitaire des Templiers (60 km)

L'organisation[modifier | modifier le code]

L’organisateur[modifier | modifier le code]

L’organisation repose sur l’association Évasion Sport et Communication. Cette association a pour but le développement de la pratique de la course à pied nature par l’organisation de compétitions. C'est le même groupe qui organise chaque année au mois de juin le Trail en Aubrac. Le directeur des courses du festival des Templiers est Gilles Bertrand.

Logistique[modifier | modifier le code]

La partie médicale et sécurité regroupe tout un service de secours articulé autour d’une équipe de médecins, des infirmiers, du personnel de la sécurité civile et des pompiers. Tout cette organisation se trouve soit à l’arrivée proche du poste de contrôle des secours soit dans la campagne au sein des parcours. Des lieux de ravitaillement sont prévues dans les villages ou dans des lieux symboliques comme la ferme du Cade et des Privats dans le Causse Noir. Suivant les courses, les coureurs ont entre un et six ravitaillements. Les coureurs s’engagent dans des épreuves exigeantes pouvant conduire à l’abandon. Une prise en charge des abandons est organisée avec la présence de navette (bus) au niveau des ravitaillements ou des points de sécurité.

Palmarès[9][modifier | modifier le code]

Vainqueurs du Grand Trail des Templiers[modifier | modifier le code]

DATES FEMMES TEMPS HOMMES TEMPS
2015 Ellie Greenwood Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni h 58 min 6 s Benoit CORI h 44 min 10 s
2014 Núria Picas Drapeau de l'Espagne Espagne h 51 min 46 s Benoit CORI h 36 min 49 s
2013[10] Núria Picas Drapeau de l'Espagne Espagne h 57 min 49 s Thomas Lorblanchet[11] h 43 min 4 s
2012 Núria Picas Drapeau de l'Espagne Espagne h 16 min 57 s Fabien ANTOLINOS h 10 min 35 s
2011 Maud Gobert h 38 min 32 s Andy Symonds Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni h 33 min 58 s
2010 Isabelle JAUSSAUD-GRENIER h 39 min 47 s Thomas Lorblanchet h 36 min 54 s
2009 Maud Gobert h 24 min 58 s Thierry BREUIL h 27 min 13 s
2008 Kenza PEDRERO h 37 min 36 s Thomas Lorblanchet h 21 min 6 s
2007 Béatrice FANGET h 2 min 42 s Thomas Lorblanchet h 9 min 32 s
2006 Karine Herry h 47 min 17 s Gilles GUICHARD h 34 min 56 s
2005 Karine Herry h 29 min 33 s Dawa Dachhiri Sherpa Drapeau du Népal Népal et Christophe Jaquerod Drapeau de la Suisse Suisse h 30 min 38 s
2004 Karine Herry h 50 min 2 s Olivier BULLE h 49 min 33 s
2003 Karine Herry h 2 min 10 s Gil Besseyre h 56 min 10 s
2002 Karine Herry h 59 min 57 s Gil Besseyre et Jérome TROTTET h 1 min 40 s
2001 Karine Herry h 14 min 9 s Gil Besseyre h 7 min 29 s
2000 Ginette MORETTO-RUMEAU h 34 min 29 s Vincent Delebarre h 8 min 10 s
1999 Karine Herry h 4 min 30 s Vincent Delebarre h 55 min 25 s
1998 Karine Herry h 36 min 51 s Jérôme TROTTET h 50 min 27 s
1997 Karine Herry h 0 min 55 s Patrick RENARD h 0 min 12 s
1996 Annie FLORIS h 31 min 57 s Patrick MICHEL h 20 min 18 s
1995 Corinne Favre h 8 min 35 s Patrick RENARD h 35 min 53 s

Vainqueurs de l’Endurance Trail[modifier | modifier le code]

DATES FEMMES TEMPS HOMMES TEMPS
2015 Sarah CAMERON 14 h 59 min 38 s Aurélien COLLET 10 h 33 min 46 s
2014 Christine DENIS-BILLET 13 h 41 min 18 s Benoit GIRONDEL 10 h 49 min 31 s
2013 Caroline Chaverot 11 h 53 min 2 s Fabien ANTOLINOS[12] h 55 min 46 s
2012 Véronique CHASTEL 12 h 19 min 44 s Emmanuel RIPOCHE 10 h 21 min 8 s
2011 Juliette BLANCHET 15 h 19 min 43 s Xavier Thévenard 10 h 58 min 44 s
2010 Véronique CHASTEL 14 h 27 min 7 s Thomas SAINT GIRONS 11 h 40 min 57 s
2009 Irina MALEJONOCK 13 h 49 min 24 s Thomas SAINT GIRONS 12 h 6 min 3 s
2004 Marie-Chantal EMONIDES 17 h 59 min 59 s Christophe Jaquerod 12 h 8 min 5 s
1999 Monique VEYRUNES 17 h 1 min 51 s Jean Claude ENDERLIN 13 h 28 min 59 s

Vainqueurs de l'Intégrale des Causses[modifier | modifier le code]

DATES FEMMES TEMPS HOMMES TEMPS
2015 Isabelle JAUSSAUD h 25 min 58 s Ugo FERRARI h 58 min 32 s
2014 Sissi CUSSOT h 41 min 32 s Sylvain PERRIN h 14 min 27 s
2013 Cécile LEFEBVRE h 16 min 28 s Jean-Baptist CASTANO h 26 min 29 s

Les différents parcours[modifier | modifier le code]

Endurance Trail[modifier | modifier le code]

Épreuve créée en 1999 offrant un parcours d’au moins 100 km et environ 4 800 m+. Depuis que le festival a lieu à Millau, cette épreuve est organisée tous les ans et chemine sur trois des Causses Majeurs, le Sauveterre, le Causse Noir et le Larzac. Elle étire le grand trail sur des villages un peu plus au nord : Rivière-sur-Tarn, Mostuéjouls et tient un ravitaillement à Le Rozier au lieu de Peyreleau. L'ascension vers la ferme du Cade est l'ultime difficulté majeure car contrairement au grand trail, les coureurs ne descendent pas immédiatement après cette dernière ferme, se dirigeant vers le Puncho d'Agast qu'ils n'ont pas à remonter. C'est l’épreuve qui ouvre le festival avec un départ à 4 h 00 le vendredi matin. Les trailers ont 22 heures pour passer sous l’arche d’arrivée des Templiers.

Le Grand Trail des Templiers[13][modifier | modifier le code]

Cette épreuve se déroule le dernier jour du festival, avec un départ le dimanche à 5 h 15. Ce parcours de trail a débuté en France en 1995 sur les sentiers et chemins du Larzac avec la première édition du Grand Trail des Templiers. Cette épreuve a évolué tout en restant sur le territoire qui lui donne tant de caractère, les causses et vallées de l'Aveyron. De Sainte-Eulalie-de-Cernon à Millau en passant par Nant, le Grand Trail des Templiers accueille jusqu’à 2 500 coureurs.

Sa distance varie selon les années entre 68 et 73 km. Il s’agit d’une grande boucle au départ de Millau pour rejoindre les bourgs, villages et hameaux de Carbassas, Peyreleau, Saint-André-de-Vézines, La Roque-Sainte-Marguerite, Pierrefiche, Massebiau. En empruntant pistes forestières, petits sentiers et chemins de services, les coureurs traversent ainsi le Causse Noir et le Larzac en longeant les vallées du Tarn, de la Jonte et de la Dourbie dont notamment le passage au-dessus du chaos du Rajol. Ce circuit passe également par des lieux symboliques de l’univers de ce pays, les fermes caussenardes de la Rouvière, la Roujarie, le Pompidou, le Cade, la chapelle de St Jean des Balmes, le chaos de Roquesaltes. Avec la montée traditionnelle de la ferme du Cade, une descente pierreuse qui en suit puis l'ultime ascension du Puncho d'Agast avant de redescendre sur Millau en passant par la grotte du Hibou, c'est la course qui offre le final le plus difficile.

Intégrale des Causses[modifier | modifier le code]

Première édition en 2013 de ce trail. Le départ s'effectue à Mostuéjouls mais l'arrivée est à Millau comme sur les autres parcours. Seulement 200 concurrents vont emprunter les sentiers et les corniches du Causse du Sauveterre, du Causse Noir et enfin du Larzac. C’est un Templiers du vendredi. Le parcours est d'une distance de 61 ou 62 km et un peu moins de 3 000 m+. Le final est presque similaire à celui du grand trail avec notamment le passage par les corniches du Pompidou au-dessus des gorges de la Dourbie, la montée vers la ferme du Cade abordée au départ de Massebiau sauf que les coureurs ne descendent pas immédiatement après la ferme du Cade et n'ont ainsi pas à remonter vers le Puncho d'Agast qu'ils atteignent moins difficilement.

La Solitaire des Templiers[modifier | modifier le code]

La Solitaire des Templiers, d'une distance de 60 km pour 3 000 m de dénivelé apparaît lors de l'édition 2015. Cette course qui se déroule le vendredi et qui est limitée à 50 coureurs a la particularité que le parcours est totalement inconnu des coureurs, même le lieu de départ de la course constitue une surprise. La première édition eut son départ depuis la grotte de Dargilan.

Trail du Viaduc de Millau[modifier | modifier le code]

C’est un trail nocturne qui démarre depuis 2012 de Castelnau-Pégayrols. Les trailers parcourent les vallées, traversent le ruisseau de la Muse et la rivière Tarn. Sur les 23 km du parcours, le tracé amène les coureurs à travers la pile P1 du viaduc de Millau.

Monna Lisa Trail[modifier | modifier le code]

Départ du Monna Lisa Trail

C'est un trail qui a connu sa première édition en 2012 avec près de 450 coureurs franchissant la ligne d'arrivée. C’est un parcours assez technique et exigeant comprenant deux montées principales. Sur les 27 km de course ce ne sont pas moins de 1 000 m de dénivelé positif. Un compromis entre le village du Monna et la célèbre œuvre de Léonard de Vinci est à l’origine du nom de cette course. Elle démarre le samedi à 12 h 15.

Marathon des Causses[modifier | modifier le code]

La première édition du Marathon des Causses a eu lieu lors de l’édition 2008. Le parcours emprunte les sentiers du Causse Noir et la vallée de la Dourbie. Il représente souvent la dernière étape avant l’inscription au Grand Trail des Templiers. Avec 900 coureurs et en général 37,5 km et 1 700 m de dénivelé, c’est la plus longue et importante épreuve de la journée du samedi. Le trail commence à 12 h 30 et une partie des concurrents termine fréquemment avec une lampe frontale. Comme sur les autres parcours, la première grosse difficulté commence à proximité du hameau de Carbassas. Le parcours comprend quatre grandes ascensions entrecoupés de pistes vallonées sur les causses. La troisième grosse difficulté, la montée vers la ferme du Cade, s'effectue sur un sentier différent de celui du grand trail et présentant un dénivelé moindre. Comme sur le grand trail, les coureurs descendent après cette ferme sur un sentier en partie pierreux et remontent sur le Puncho d'Agast à la différence près qu'ils ne vont pas tout à fait au sommet de celui-ci. Lors de l’édition 2012, le vainqueur Emmanuel Meyssat a bouclé le parcours à une moyenne de 13,64 km/h.

Le marathon du Larzac[modifier | modifier le code]

le marathon du Larzac (36 km, 1 300 m de dénivelé) apparaît lors de l'édition 2015, plus orienté vers le causse du Larzac plus au Sud comme son nom l'indique avec un départ à Montredon. La course se déroule le vendredi et est limitée à 400 coureurs. Elle est un peu moins difficile que le marathon des Causses. Son parcours est assez similaire à la seconde partie du grand trail avec notamment un passage par Pierrefiche, les falaises du Pompidou qui dominent le canyon de la Dourbie et la montée de la ferme du Cade abordée par le même versant sauf que comme pour l'Intégrale des Causses, le parcours évite après la remontée vers le Puncho d'Agast.

Le Trail des Troubadours[modifier | modifier le code]

Ce trail ouvert aux pratiquants de la marche nordique et aux trailers voit le jour en 2013. Le parcours se veut accessible à tous mais en offrant tout de même un peu de caractère. Après le hameau de Carbassas, le tracé prend de la hauteur et passe sous les falaises des Troubadours, donnant ainsi le nom à cette course. Sur une distance assez courte, environ 13 km, le dénivelé positif est de 550 m. C'est une épreuve courte, rapide et exigeante.

VO2 Trail[modifier | modifier le code]

Un trail court dynamique et incisif. Appelé Puma Trail en 2006 et 2007, le VO2 Trail change de nom en 2008. Cette épreuve reprend le nom du magazine VO2. Cette course offre une distance et une difficulté différente donnant ainsi l’occasion aux coureurs rapides de s’exprimer. La seule grosse difficulté est la montée après le hameau de Carbassas, commune sur beaucoup de courses; le reste étant un parcours vallonné sur le causse avant de redescendre sur Millau.

La Templière[modifier | modifier le code]

Premier trail féminin, La Templière s’est couru pour la première fois en 2004. Cette même année, la Templière et l’Endurance Trail (1re édition) accompagnaient le Grand Trail des Templiers, le Festival des Templiers était né. Les coureuses parcourent une dizaine de kilomètres et 300 m de dénivelé positif avant de franchir l’arche des Templiers. Des 315 arrivants en 2004, cette course ne s’est jamais épuisée et compte chaque année à l’arrivée entre 400 et 500 coureuses.

Les Kinder Trail, KD Trail et Junior Trail[modifier | modifier le code]

Sur le même tracé que la Templière, les KD Trails et Junior Trails, ouverts aux adolescents, permettent à de nombreux enfants, une première approche de la course nature. Les Kinder Trail (1er trail français organisé pour des enfants en 2008) se courent sur des distances de 1,5 et 3 km.

Les courses sport adaptées[modifier | modifier le code]

Pour la première fois dans le cadre du Festival des Templiers, des courses seront ouvertes aux personnes atteintes de handicap.

Paysages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :