La Wally

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Affiche de La Wally

La Wally est un opéra en quatre actes d'Alfredo Catalani, sur un livret de Luigi Illica, créé à La Scala de Milan le sous la direction d'Edoardo Mascheroni.

À l'origine se trouvent un roman et une pièce de théâtre de Wilhelmine von Hillern, Die Geyer-Wally (littéralement: « La Wally aux vautours ») dont l'action se passe dans un village tyrolien, le père de l'héroïne lui ayant choisi un parti dont elle ne veut pas.

L'air principal de cet opéra — Ebben? Ne andró lontana[1] —, intitulé à l'origine « Chanson groenlandaise », est chanté dans le film Diva de Jean-Jacques Beineix par Wilhelmenia Wiggins Fernandez. On peut également l'entendre dans le premier film de Tom Ford, A Single Man, ainsi que dans le biopic d'Yves Saint Laurent réalisé par Jalil Lespert.

Personnages[modifier | modifier le code]

Hariclea Darclee
Rôle Voix Distribution lors de la création, 20 janvier 1892
(Chef: Edoardo Mascheroni)
Wally soprano Hariclea Darclée
Stromminger, son père basse Ettore Brancoleoni
Afra, aubergiste mezzo-soprano Virginia Guerrini
Walter, troubadour soprano Adelina Stehle
Giuseppe Hagenbach ténor Manuel Suanges
Vincenzo Gellner baryton Arturo Pessina
Le messager de Schnals basse
Chœur: Tyroliens, bergers, paysans, chasseurs, vieilles femmes, enfants du village.

L'aria Ebben? Ne andrò lontana (acte I), remise à l'honneur par le film Diva de Jean-Jacques Beineix, intervient au moment où Wally décide de quitter définitivement la maison familiale[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule au Tyrol autrichien où Wally, esprit libre mais vulnérable, est amoureuse du beau Joseph Hagenbach, le fils de l'ennemi implacable de son père. Cela amènera une conclusion inévitable et catastrophique.

Acte 1[modifier | modifier le code]

Le village de Hochstoff

Un concours de tir est organisé à l'occasion du 70e anniversaire de Stromminger, le père de Wally. Une partie de chasse arrive du village voisin de Sölden dirigée par Hagenbach. Les vieilles inimitiés refont surface rapidement et une querelle se développe entre Stromminger et Hagenbach, qui échangent des insultes et des menaces avant qu'Hagenbach ne soit amené par ses compagnons.

Vincenzo Gellner est amoureux de Wally et est prompt à remarquer pendant la querelle, qu'elle est clairement entichée de l'ennemi de son père. Resté seul avec Stromminger, il raconte au vieil homme ses soupçons. Voyant que Gellner est amoureux de sa fille, Stromminger insiste pour que Wally accepte de l'épouser dans un mois ou bien qu'elle quitte sa maison pour toujours. Wally rétorque qu'elle préfère tenter sa chance dans les neiges des Alpes que d'épouser Gellner.

Acte 2[modifier | modifier le code]

La Taverne de l'Aigle à Sölden

Un an a passé; Stromminger est mort et Wally a hérité de sa fortune. Toutefois, Hagenbach s'est fiancé avec Afra, l'hôtesse de la Taverne de l'Aigle, et n'est apparemment pas intéressé par Wally.

Une fête se déroule à Sölden et Wally vient à la taverne sachant que Hagenbach sera là. On persuade Hagenbach d'accepter un défi consistant à obtenir un baiser de Wally. Ce qui commence comme un jeu se transforme rapidement en quelque chose de sérieux et Hagenbach remporte facilement son pari. Lorsque Wally est consciente qu'elle a été victime d'un pari cynique, sa jalousie et sa fureur débordent. Elle se tourne vers Gellner, qui est encore présent à la fête, et insiste pour que, s'il l'aime, il tue Hagenbach.

Acte 3[modifier | modifier le code]

Un ravin

La Wally retourne dans sa maison. La colère qu'elle ressentait, a maintenant disparu et elle souhaite pouvoir revenir sur sa promesse. À ce moment, on frappe à sa porte. C'est Gellner, qui décrit comment, dans l'obscurité, il lui a été possible de mettre la main sur Hagenbach et de le précipiter dans un profond ravin.

Wally est horrifiée et se précipite jusqu'au ravin dans l'espoir de sauver Hagenbach, même si elle croit qu'il aime Afra. Elle descend grâce à une corde à son secours et remonte avec succès son corps inconscient à la surface.

Acte 4[modifier | modifier le code]

Haut dans les Alpes

Seule et déprimée, Wally est montée dans les montagnes au-dessus du village. Son seul ami, Walter, l'a suivie et lui demande instamment de descendre pour les fêtes de Noël. Il lui rappelle les dangers d'avalanches. Elle le renvoie et envisage sa mort imminente.

Wally entend une autre voix. C'est Hagenbach, qui s'est remis de ses blessures et vient déclarer son amour. Les amoureux sont réconciliés et Hagenbach va chercher un chemin sûr vers le bas de la montagne. Il appelle Wally en criant, mais le bruit de son appel déclenche une avalanche qui l'emporte. Wally reste un moment au bord du précipice avant de se lancer dans le vide.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ozango, RTS, Arte GEIE, Mezzo, Grand Théâtre de Genève, en collaboration avec TV5 Monde et Classical TV_M media, « L’opéra « La Wally » au Grand Théâtre de Genève », RTS Un, Radio télévision suisse,‎ (lire en ligne [[vidéo] durée : 02:06:51])
    « Représenté pour la première fois au Grand Théâtre de Genève depuis sa réouverture il y a cinquante ans, « La Wally », opéra signé par Alfredo Catalani, un contemporain de Puccini, est une histoire d’amour et de trahison ayant comme toile de fond les imposantes Alpes tyroliennes. « La Wally » est présentée au Grand Théâtre de Genève du 18 au 28 juin 2014. »
    L'aria Ebben? Ne andrò lontana intervient ici entre le minutage 29:18 à 33:39 avec une prolongation jusque vers 34:54.

Liens externes[modifier | modifier le code]