La Vieille Mine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Vieille Mine (en anglais Old Mines) est une communauté non constituée dans le sud-est du Missouri qui a été peuplée par des colons français au début du XVIIIe siècle, lorsque la région faisait partie du pays des Illinois de la Nouvelle-France.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les premiers colons sont venus pour extraire le plomb de la mine. Leurs descendants habitent encore la région où, grâce à une combinaison de facteurs géographiques et culturels, ils ont maintenu une culture francophone distincte jusqu'au XXe siècle.

Jusque vers la fin des années 1980, il y avait plus d'un millier de locuteurs natifs du français missourien, connaissant le dialecte de la région.

Cette population culturellement distincte a parfois été qualifiée de "créole française". Elle vit dans une zone amorphe dans les comtés de Washington, Jefferson et de Saint-François à près de 24 km de Potosi et de De Soto.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bridgi Bowden, Jake Godin et Ryan Schuessler, « Le français paw-paw s'éteint à petit feu », Courrier international, no 1245,‎ , p. 36-37 (ISSN 1154-516X)
    Initialement publié en anglais le 9 janvier 2014 dans Al Jazeera America, New York.

Article connexe[modifier | modifier le code]