La Vie de plaisir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Vie de plaisir
Réalisation Albert Valentin
Acteurs principaux
Sociétés de production Continental-Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 85 minutes
Sortie 1944

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Vie de plaisir est un film français d'Albert Valentin, sorti en 1944.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Albert Maulette, directeur du cabaret La Vie de plaisir est amoureux d'Hélène de Lormel. Les parents de celle-ci, aristocrates au bord de la ruine, exigent de Maulette qu'il vende son établissement avant de devenir leur gendre. La cohabitation de Maulette, franc et direct, avec sa belle-famille, noyée dans les conventions et l'hypocrisie, est difficile.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Le film connut à sa sortie un destin semblable à celui du Corbeau d'Henri-Georges Clouzot. Crédité de la note maximale de 6[1] par la Centrale catholique du cinéma à sa sortie au printemps 1944, le film est également interdit après la Libération. La critique acerbe de la noblesse et du clergé déplaît aux Vichystes, la violence des attaques laisse croire à de la propagande allemande pour ternir l'image de la France. Albert Valentin sera interdit de studios à vie (comme Clouzot ou Henri Decoin) et ne se remettra jamais vraiment de la sanction, bien qu'ayant repris le chemin des plateaux en 1948.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Albert Préjean : Albert Maulette, le tenancier de la boîte de nuit parisienne "La Vie de Plaisir"
  • Claude Génia : Hélène de Lormel, la fille d'une famille d'aristocrates, sœur de François, dont Albert est amoureux
  • Aimé Clariond : Monsieur de Lormel, un aristocrate dont les affaires sont en perdition, le père d'Hélène et de François
  • Jean Servais : le vicomte Roland de la Chaume, un oisif, le beau-frère d'Hélène et mari de Denise
  • Yolande Laffon : Gabrielle de Lormel, la femme d'un aristocrate dans les affaires, la mère d'Hélène et de François
  • Hélène Constant : Denise de la Chaume, la femme du vicomte Roland
  • Claude Nollier : Aline, une danseuse de "La Vie de Plaisir" dont François est amoureux
  • Maurice Escande : Le comte Roger de Boieldieu, le fiancé mondain d'Hélène
  • Yves Deniaud : Gaston, le maître d'hôtel de "La Vie de Plaisir" qui devient le valet de chambre d'Albert
  • Noël Roquevert : Maître Marion, l'avocat d'Albert
  • Pierre Magnier : Monseigneur l'évêque, l'oncle d'Hélène
  • Jean Pâqui : François de Lormel, le frère d'Hélène, amoureux d'une danseuse de "La Vie de Plaisir"
  • Marcel Carpentier :Gasparini, l'homme qui rachète "La Vie de Plaisir"
  • Louis Vonelly : le général
  • Léon Walther : Célestin, le valet des de Lormel
  • Paul Delauzac : l'antiquaire
  • Julienne Paroli : la comtesse de Merly, la femme d'un avocat
  • Roger Karl : Maître Gaëtan de Merly, un noceur, l'avocat d'Hélène et l'avocat-conseil de François
  • Marguerite de Morlaye : Une femme
  • Gustave Gallet : un actionnaire
  • Louis Saintève : le tailleur
  • Albert Michel : un ecclésiastique
  • Roger Vincent : un invité

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Films à proscrire absolument parce qu'ils sont essentiellement pernicieux au point de vue social, moral ou religieux.

Liens externes[modifier | modifier le code]