La Vallée de Gwangi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Vallée de Gwangi
Titre original The Valley of Gwangi
Réalisation Jim O'Connolly
effets spéciaux visuels de
Ray Harryhausen
Scénario William Bast
Julian More
d'après Willis H. O'Brien
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Aventures
Fantastique
Thriller
Science-fiction
Durée 96 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Vallée de Gwangi (The Valley of Gwangi) est un film américain réalisé par Jim O'Connolly, sorti en 1969.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, aux États-Unis, un groupe de cow-boys découvre et part explorer une mystérieuse vallée peuplée de créatures préhistoriques (animées par Ray Harryhausen), notamment un Eohippus (jouée par une bébé chèvre), un Styracosaurus (tué par lors d'un combat avec Gwanji), un ptéranodon (nommé "pterodactyle", tué par Carlos) et un Ornithomimus (lui aussi tué par Gwanji). Après de nombreuses péripéties, les aventuriers parviennent à capturer au lasso un Allosaurus nommé Gwangi (lui aussi animé par Ray Harryhausen, mais basé sur les reconstitutions de Tyrannosaurus), le ramènent en ville dans une cage improvisée et l'exposent dans un cirque. Mais le dinosaure parvient à s'échapper, se bat contre un éléphant (également animé par Ray Harryhausen) et sème la panique jusqu'à ce que l'on parvienne à l'enfermer dans une cathédrale où il meurt au cours d'un incendie.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Cette œuvre mêle le western et le film de monstres. Le scénario n'est pas sans rappeler celui de King Kong.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Ce film a été utilisé dans d'autres films ou séries :

Quelques scènes ont été tournées à la Ciudad Encantada (« Cité enchantée ») près de Cuenca et la cathédral de Santa María y San Julián de Cuenca en Espagne.

Les armatures de Gwanji, de l'ornithomimus et du styracosaurus seront réutilisées respectivement pour le cératosaurus (Un million d'années avant J.C.), le phorusracus (l'oiseau géant de l'île mystérieuse de 1961) et le triceratops (lui aussi venant de Un million d'années avant J.C.). Le "ptérodactyle" sera lui aussi utilisé pour ce même film. Contrairement au vrai pteranodon, il a des ailes semblables à celles d'une chauve-souris et peut soulever un humain avec ses pattes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]