La Vérité sortant du puits

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Vérité sortant du puits
Jean Léon Gerome 1896 La Vérité sortant du puits.JPG
Artiste
Date
Type
Matériau
Dimensions (H × L)
91 × 72 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
78.1.1Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

La Vérité sortant du puits est un tableau de Jean-Léon Gérôme[1].


Le tableau appartient aux collections du musée Anne-de-Beaujeu de Moulins, en France.

Thème[modifier | modifier le code]

Le titre complet de ce tableau est Vérité sortant du puits armée de son martinet pour châtier l’humanité et provient de la phrase de Démocrite « en réalité, nous ne savons rien, car la vérité est au fond du puits »[2]. Pour le peintre, c'est une représentation de la vérité en peinture[3].

La Vérité, fille de Saturne ou du Temps, est mère de la Justice et de la Vertu ; la vérité est donc une divinité allégorique.

Composition[modifier | modifier le code]

Le puits est celui du musée de Cluny à Paris dont le peintre modifie la hauteur de la margelle par la suppression de la gargouille pour permettre au modèle de prendre appui ; la reproduction du puits est fidèle par ailleurs[4], à un détail près : « il a ajouté à la vigne vierge qui tapisse encore le mur la végétation luxuriante des arums ».

Analyses de l’œuvre[modifier | modifier le code]

D'après Pierre Commelin, « Quelquefois on lui donne un miroir, et souvent ce miroir est orné de fleurs. Plus rarement on la représente, dans toute sa nudité, et sortant d'un puits »[5].

Selon Charles Moreau-Vauthier, Gérôme était très attaché à cette œuvre qu’il conservait au-dessus de son lit[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M. Vottero, « L'atelier Gérôme à l'École des Beaux-Arts », Dossier de l'art, no 6 (hors-série),‎ , p. 60-61.
  2. La vérité sort du puits
  3. Gérôme Hélène Lafont-Couturier, Gérôme, 1998, Herscher, , 138 p. (ISBN 2-7335-0312-X), p.58
  4. Gérald Ackerman, Notes autobiographiques présentées et annotées, Vesoul,
  5. Pierre Commelin, Mythologie grecque et romaine, p. 280
  6. Charles Moreau-Vauthier, Gérôme peintre et sculpteur l’homme et l’artiste d’après sa correspondance, ses notes, les souvenirs de ces élèves et ses amis, Paris, Librairie Hachette & cie,