La Tour Ronde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Tour Ronde
Versant nord de la Tour Ronde.
Versant nord de la Tour Ronde.
Géographie
Altitude 3 793 ou 3 798 m[1],[2]
Massif Massif du Mont-Blanc (Alpes)
Coordonnées 45° 50′ 38″ nord, 6° 54′ 27″ est[1],[2]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Région
Région à statut spécial
Auvergne-Rhône-Alpes
Vallée d'Aoste
Département Haute-Savoie
Ascension
Première par J. H. Backhouse, , T. H. Carson, Douglas William Freshfield, C. C. Tucker avec Michel-Ambroise Payot et Daniel Balley
Voie la plus facile arête sud-est depuis le refuge Torino
Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste
(Voir situation sur carte : Vallée d'Aoste)
La Tour Ronde
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie
(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
La Tour Ronde
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
La Tour Ronde
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
La Tour Ronde

La Tour Ronde est un sommet du massif du Mont-Blanc qui culmine à 3 793 ou 3 798 m d'altitude sur l'arête frontière entre la France et l'Italie, entre le col du Géant et le mont Maudit.

La voie normale par l'arête sud-est (combinée avec la descente de la vallée Blanche), et la face nord (Francesco Gonella avec Alexis Berthod le ) sont respectivement les no 11 et no 35 des 100 plus belles courses du massif du Mont-Blanc de Gaston Rébuffat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. a et b Visualisation sur le géoportail italien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Labande, La chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 1 : À l'ouest du col du Géant, Éditions Arthaud,
  • « Ascent of la Tour Ronde », Alpine Journal, vol. 4,‎ 1870-1872, p. 59 (lire en ligne)
  • Douglas William Freshfield, « Col de la Tour Ronde », Alpine Journal, vol. 5,‎ 1870-1872, p. 230-234 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]