La Surprise (Watteau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Surprise
Image dans Infobox.
Artiste
Date
vers 1718
Type
Scène de genre (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Matériau
Dimensions (H × L)
36,3 × 28,2 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Pendant
Mouvement
Collection
No d’inventaire
2017.72Voir et modifier les données sur Wikidata

La Surprise est un tableau peint par Jean-Antoine Watteau vers 1718.

Description[modifier | modifier le code]

L’œuvre montre un homme et une femme embrassés pendant que Mezzetin joue de la guitare et qu’un petit chien, en bas à droite, les observe.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette huile sur panneau de bois formait, à l’origine, avec son pendant, l'Accord parfait, un diptyque dont Nicolas Hénin, un conseiller du roi et proche de Watteau, fut le premier propriétaire[1]. Ces deux tableaux furent vendus séparément en 1756 par l’héritier d’Hénin, qui a publié une gravure de chacune des deux œuvres. La Surprise a ensuite disparu de 1770 à 1848, puis une seconde fois de 1848 à 2007.

Provenance[modifier | modifier le code]

L’Accord Parfait est au musée de Los Angeles, mais la Surprise a eu plusieurs propriétaires au fil des ans et a été référencée pour la dernière fois en 1764 dans le catalogue d’un collectionneur qui se présentait comme son propriétaire, la photo a été connue seulement par l’image et une copie qui a paru dans la collection royale de Buckingham Palace à Londres.

L’original a été redécouvert en , dans le coin d’une pièce de la maison de campagne d’une famille britannique, par un expert venu y expertiser une autre œuvre[2]. Selon cet expert, le tableau était depuis 1848 dans cette famille, qui en ignorait l’importance et la valeur[3]. Vendue aux enchères le , par Christie's à Londres, la Surprise a atteint une valeur de 15 millions d’euros[4].

Œuvres en rapport[modifier | modifier le code]

Audran le Jeune a gravé la Surprise d'après Watteau, vers 1731, Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Martin P. Eidelberg, Watteau et la fête galante : musée des beaux-arts de Valenciennes, 5 mars-14 juin 2004, coll. Connaissance des arts, Valenciennes, Musée des beaux-arts, Réunion des musées nationaux, 2004, 295 p. (ISBN 978-2-71184-677-1), p. 200.
  2. (en) « Times Online - £5m surprise as lost Jean-Antoine Watteau masterpiece reappears », (consulté le 20 décembre 2008)
  3. « Suissinfo.org - Grande-Bretagne : record aux enchères pour "La Surprise" de Watteau », (consulté le 20 décembre 2008)
  4. (pt) « Uol ùltimas notícias - Um Watteau sumido há 160 anos vendido a preço recorde em leilão em Londres », (consulté le 20 décembre 2008)