La SportBreizh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La SportBreizh - Trophée France Bleu Breizh Izel
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 2013
Organisateur(s) Sportbreizh AC Léonarde
Éditions 7 (en 2019)
Catégorie Élite nationale
Type / Format course par étapes
Périodicité annuel (juin)
Lieu(x) Drapeau de la France France
Blason Finistère 29.svg Finistère
Statut des participants amateurs
Directeur Gurvan Musset
Site web officiel lasportbreizh.sportbreizh.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France Anthony Jullien

La Sportbreizh - Trophée France Bleu Breizh Izel est une course cycliste organisée tous les ans depuis sa création en 2013. Elle fait partie du calendrier élite nationale de la Fédération française de cyclisme depuis 2014.

Description[modifier | modifier le code]

Lors de sa création, la course se déroule sur Plougastel-Daoulas, le Pays de Landerneau-Daoulas et l'ancienne communauté de communes du Yeun Elez dans les Monts d'Arrée. À partir de 2016, la SportBreizh part aussi vers d'autres territoires au cœur du Finistère, comme la presqu'île de Crozon, le cap Sizun ou le pays de Quimper.

La Sportbreizh veut être atypique : elle passe donc par des sentiers de terre, les gwenojennoù (sentiers en breton) et arrive dans des sites exceptionnels comme le sommet du Mont Saint-Michel de Brasparts.

Historique[modifier | modifier le code]

2013[modifier | modifier le code]

La première édition est organisée sur une seule journée, le dimanche 8 septembre 2013. La première étape, le matin, est remportée par Maxime Cam, coureur de la formation brestoise BIC 2000, au sommet du Mont Saint-Michel de Brasparts[1]. L'après-midi, sur la seconde étape, le duo composé de Piotr Zieliński, ancien pro licencié au VCP Lorient, et Méven Lebreton du CC Villeneuve Saint-Germain forme une échappée. Au terme de l'épreuve entre Lopérec et Plougastel, Méven Lebreton remporte l'étape et Piotr Zieliński prend la tête du classement général[2], inscrivant son nom au palmarès de la Sportbreizh 2013.

2014[modifier | modifier le code]

La course passe à deux jours (les samedi 21 et dimanche 22 juin 2014) et au calendrier fédéral[3]. Parti dès le début de la course dans une échappée à 21 coureurs, Benoît Sinner de l'équipe Armée de Terre remporte la première étape à Dirinon après un duel avec Maxime Cam du BIC 2000[4]. Lorrenzo Manzin de l'UC Nantes Atlantique s'impose le lendemain matin au sommet du Mont Saint-Michel de Brasparts. Le maillot jaune passe des épaules de Benoît Sinner à celles de Maxime Cam[5]. Au terme d'une troisième étape pleine de suspense entre Lopérec et Plougastel-Daoulas, Sinner l'emporte sur la ligne juste devant Cam[6]. Le général final revient au coureur brestois passé ensuite professionnel chez Bretagne-Séché Environnement.

2015[modifier | modifier le code]

Sur la première étape, Romain Guyot de la formation Vendée U s'impose en solitaire à Daoulas au terme d'une étape de 154 kilomètres au départ de Plougastel[7]. Le lendemain matin, au sommet du Mont Saint-Michel de Brasparts, c'est son coéquipier Fabien Grellier qui s'impose en laissant Romain Guyot leader du classement général. L'après-midi, dans la toute dernière étape entre Lopérec et Plougastel-Daoulas, Kévin Lalouette de l'USSA Pavilly Barentin réalise un joli numéro dans le final et l'emporte. En maîtrisant cette étape avec ses coéquipiers, Romain Guyot conserve son maillot jaune de leader du général[8].

2016[modifier | modifier le code]

La course, pour la première fois, se déroule sur 3 jours, du 17 au 19 juin. La première étape, au départ de Plougastel, est remportée par Valentin Madouas de l'équipe BIC 2000 au sommet du Mont Saint-Michel de Brasparts[9] à l'issue d'une très belle course d'équipe de Yann Botrel. Jérémy Bescond, toujours à l'avant, prend la 2e place. Le lendemain se déroule l'étape la plus longue, entre la Pointe du Raz et Plouhinec. Marlon Gaillard, de la formation Vendée U, s'y impose, et Madouas conserve son maillot jaune[10]. Enfin, le dimanche, la dernière étape en Presqu'île de Crozon est remportée à Argol par Fabien Schmidt de la formation Côtes d'Armor[11]. Valentin Madouas remporte la Sportbreizh - Trophée France Bleu Breizh Izel 2016 et devient champion de France des amateurs la semaine suivante.

2017[modifier | modifier le code]

Pour sa cinquième édition, la Sportbreizh - Trophée France Bleu Breizh Izel se déroule sur trois jours, du 9 au 11 juin 2017. En outre, pour la toute première fois de son histoire, la course intègre la Coupe de France des clubs DN1[12].

Pour la première fois, la course démarre par un contre-la-montre à Plougastel. Cette étape est remportée par Yoann Paillot de l'équipe Océane Top 16 qui s'empare du maillot jaune du leader du classement général[13]. Comme d'habitude, la deuxième étape se termine au sommet du Mont Saint-Michel de Brasparts. Après une attaque en solitaire à trois kilomètres de l'arrivée, Valentin Madouas de l'UC Nantes Atlantique remporte cette épreuve comme en 2016, mais cette fois-ci avec le maillot de champion de France amateur sur les épaules. Yoann Paillot reste en tête du classement général[14]. Le samedi, départ de la Pointe du Raz pour en finir sur les quais du port d'Audierne après un large tour du cap Sizun. Au terme de cette journée, c'est Axel Journiaux de l'équipe Vendée U qui s'impose au sprint devant ses compagnons d'échappée et Flavien Maurelet du GSC Blagnac Vélo Sport 31 prend la tête du classement général[15]. Enfin, le dimanche, l'épilogue sur les routes de la Presqu'île de Crozon, au départ et à l'arrivée de la commune d'Argol, est remporté par Romain Seigle du CC Étupes[16]. Yoann Paillot récupère le maillot jaune et remporte cette édition de la Sportbreizh avec une seule seconde d'avance sur Romain Seigle et Fabien Schmidt[17].

2018[modifier | modifier le code]

La sixième édition de la Sportbreizh se déroule du 15 au 17 juin 2018. Toujours en 4 étapes, c'est la seconde année qu'elle est inscrite au calendrier de la Coupe de France des Clubs DN1.

Le vendredi matin, le contre-la-montre de Plougastel est remporté par Maxime Cam du VC Pays de Loudéac[18]. Ce même circuit accueille les championnats de France de l'Avenir en août 2018[19]. L'après-midi, la traditionnelle étape reliant Plougastel au mont Saint Michel de Brasparts est gagnée par Geoffrey Bouchard du CR4C Roanne, devant Flavien Dassonville de l'équipe CC Nogent-sur-Oise qui s'empare du maillot jaune de leader du classement général[20]. Le samedi, la troisième étape fait le tour de la presqu'île de Crozon, au départ et à l'arrivée d'Argol. Simon Buttner, membre de l'équipe Bourg-en-Bresse Ain, la remporte au terme de 141,4 kilomètres de course[21]. Le dimanche, la dernière étape, inédite, part de Quimper pour une virée dans les Montagnes Noires et sur une partie du parcours de la cinquième étape du Tour de France 2018. Simon Buttner signe sa seconde victoire d'étape consécutive, le maillot jaune reste sur les épaules de Flavien Dassonville[22].

2019[modifier | modifier le code]

La septième édition de la SportBreizh est organisée du 21 au 23 juin 2019. Non inscrite au calendrier de la Coupe de France des Clubs DN1 cette année[23], l'épreuve se déroule en trois étapes sur les routes du Finistère, entre Carhaix-Plouguer et Plougastel-Daoulas.

Le vendredi, l'étape, qui s'élance pour la première fois de Carhaix jusqu'à la traditionnelle arrivée au sommet du mont Saint-Michel de Brasparts, est remportée par Frédéric Guillemot (Bricquebec Cotentin) juste devant Anthony Jullien (Chambéry CF)[24]. Le lendemain, c'est le tour de la presqu'île de Crozon qui est au programme, au départ et à l'arrivée d'Argol. David Menut de la formation Creuse Oxygène Guéret s'y impose au sprint devant Léo Danès et Maël Guégan, au terme d'une journée passée dans une échappée d'une vingtaine de coureurs. Le maillot jaune passe sur les épaules d'Anthony Jullien[25]. Enfin, la dernière étape se joue entre Le Faou et Plougastel-Daoulas[26]. Alan Boileau (Pays de Dinan) s'impose devant Alexis Renard et Théo Menant, tandis que le classement général de cette édition 2019 est remporté par Anthony Jullien[27].


Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Deuxième Troisième
2013 Drapeau : Pologne Piotr Zieliński Drapeau : France Méven Lebreton Drapeau : France Romain Lebreton
2014 Drapeau : France Maxime Cam Drapeau : France Benoît Sinner Drapeau : France Nicolas David
2015 Drapeau : France Romain Guyot Drapeau : France Franck Bonnamour Drapeau : France Élie Gesbert
2016 Drapeau : France Valentin Madouas Drapeau : France Jérémy Bescond Drapeau : France Clément Saint-Martin
2017 Drapeau : France Yoann Paillot Drapeau : France Romain Seigle Drapeau : France Fabien Schmidt
2018 Drapeau : France Flavien Dassonville Drapeau : France Geoffrey Bouchard Drapeau : France Willy Artus
2019 Drapeau : France Anthony Jullien Drapeau : France David Menut Drapeau : France Aurélien Daniel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sportbreizh.com, « Maxime Cam en costaud », (consulté le 12 juin 2017)
  2. Sportbreizh.com, « Les étapes pour Cam et Lebreton / Le général pour Zielinski », (consulté le 12 juin 2017)
  3. Le Télégramme, « La SportBreizh. Le "Ventoux" au menu », (consulté le 12 juin 2017)
  4. Sportbreizh.com, « Dirinon : Sinner répond présent ! », (consulté le 12 juin 2017)
  5. Le Télégramme, « La SportBreizh. Cam nouveau leader », (consulté le 12 juin 2017)
  6. Le Télégramme, « La SportBreizh. Cam prend de la hauteur », (consulté le 12 juin 2017)
  7. Le Télégramme, « Guyot devant deux BIC 2000 », (consulté le 11 juin 2017)
  8. Le Télégramme, « Le triomphe de Guyot », (consulté le 11 juin 2017)
  9. Sportbreizh.com, « La première étape à Valentin Madouas », (consulté le 20 juin 2016)
  10. Sportbreizh.com, « 2e étape Marion Gaillard gagne à Plouhinec, Madouas contrôle », (consulté le 20 juin 2016)
  11. Sportbreizh.com, « Valentin Madouas en maître ! », (consulté le 20 juin 2016)
  12. Sportbreizh.com, « La SportBreizh 2017 : place au spectacle ! », (consulté le 10 juin 2017)
  13. Sportbreizh.com, « 1ère étape Plougastel-Plougastel. Contre la montre. », (consulté le 10 juin 2017)
  14. Sportbreizh.com, « Madouas roi du Mont Saint-Michel. », (consulté le 10 juin 2017)
  15. Sportbreizh.com, « Journiaux le plus fort. », (consulté le 11 juin 2017)
  16. Sportbreizh.com, « Seigle pour la dernière ! », (consulté le 11 juin 2017)
  17. Sportbreizh.com, « Le général pour Paillot ! », (consulté le 11 juin 2017)
  18. Ouest-France, « Cyclisme. Sportbreizh : Maxime Cam s’impose sur la première étape », (consulté le 16 juin 2018)
  19. Ouest-France, « Plougastel. Deux événements cyclistes majeurs se profilent », (consulté le 16 juin 2018)
  20. DirectVelo, « La SportBreizh - Et. 2 : Classements », (consulté le 16 juin 2018)
  21. DirectVelo, « La SportBreizh - Et. 3 : Classements », (consulté le 16 juin 2018)
  22. DirectVelo, « La SportBreizh - Et. 4 : Simon Buttner 1er », (consulté le 17 juin 2018)
  23. « Sportbreizh. De Carhaix à Plougastel », sur letelegramme.fr, (consulté le 8 juin 2019)
  24. Freddy Guérin, « La SportBreizh - Et. 1 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 23 juin 2019)
  25. Maël Moizant, « Sportbreizh (2e étape). Victoire de David Menut », sur letelegramme.fr, (consulté le 23 juin 2019)
  26. Dominique Turgis, « La SportBreizh : L'édition 2019 dévoilée », sur www.directvelo.com, (consulté le 19 mai 2019)
  27. Freddy Guérin, « La SportBreizh - Et. 3 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 23 juin 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]