La Source de feu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 12 février 2020 à 17:22 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
La Source de feu
Titre original She
Réalisation Lansing C. Holden
Irving Pichel
Scénario Ruth Rose
Dudley Nichols
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre aventure
Durée 101 minutes
Sortie 1935


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Source de feu (She) est un film américain de Lansing C. Holden et Irving Pichel, sorti en 1935.

Synopsis [1]

Aux Etats-Unis, Leo Vincey est appelé en Angleterre dans le domaine ancestral de la famille, où son oncle mourant John Vincey et un certain Horace Holly le convainquent que leur ancêtre, également appelé John Vincey a trouvé la fontaine de jouvence 500 ans plus tôt.

Suivant l'itinéraire décrit dans un ancien journal, Leo et Holly parcourent des décombres gelés. Le guide Tugmore et sa fille Tanya les rejoignent dans leur quête. Ils découvrent la ville antique de Kor, où ils sont attaqués par des cannibales mais sauvés par "Elle" (alias "Elle qui doit être obéie") et son ministre Billali.

"Elle" pense que Léo est la réincarnation de son amant John Vincey et elle s’engage à le rendre immortel comme elle-même pour diriger ce Shangri-La dans une jeunesse éternelle. Tanya avertit Leo que rien d'humain ne peut vivre éternellement. "Elle" finit par demander à Leo d'entrer dans la "flamme de la vie" avec elle afin qu'ils deviennent immortels. Alors que Léo hésite, elle propose d’intervenir en premier. Au lieu de de renouveler sa jeunesse, "Elle" vieillit des centaines d'années, devient une créature ressemblant à une momie flétrie et meurt. Leo, Holly et Tanya s'enfuient alors en toute sécurité.

Fiche technique

Distribution

Sortie DVD

Le film sortira le en dvd en version originale sous-titrée en NB et aussi en version colorisée supervisée par Ray Harryhausen édité chez Rimini Éditions au format 1.33 plein écran. En bonus, une présentation du film par Christopher Champclaux, historien du cinéma[2].

Notes et références

  1. Page Wikipédia en anglais.
  2. « La source de feu », sur Amazon (consulté le 4 avril 2019).

Liens externes