La Salévienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Haute-Savoie image illustrant la science
Cet article est une ébauche concernant la Haute-Savoie et la science.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Salévienne
société d'histoire de la Savoie du nord
Fondation 1984
Discipline ethnologie, anthropologie, folklore, histoire, histoire, sciences humaines
Objectifs recherches et diffusion du savoir dans les domaines des sciences, des lettres et des arts...
Pays France
Ville Saint-Julien-en-Genevois
Langue Français
Fondateur C. Barbier, M. Déprez, C. Mégevand, D. Stämpfli
Président Claude Mégevand
Affiliation Union des sociétés savantes de Savoie et Comité des travaux historiques et scientifiques
Site web http://www.la-salevienne.org/

La Salévienne, Société d'histoire régionale, est une association (loi 1901) visant la connaissance de l'histoire locale de la partie nord-ouest du département de la Haute-Savoie, appelée également Savoie du Nord, et correspondant au du Bas-Genevois. En tant que société savante, elle est admise comme membre de l'Union des sociétés savantes de Savoie depuis septembre 2000.

Armoiries[modifier | modifier le code]

La Salévienne s'est dotée d'armoiries composées par Gastone Cambin, membre de l'Académie internationale d'héraldique.

Description : écartelé d'or et d'azur. Sur le tout de gueules à la lettre S gothique d'argent.

  • L'or et l'azur sont les couleurs des comtes de Genève (Connues à travers les sceaux des XIIIe et XIVe siècles)
  • La lettre « S » symbolise l'initiale de La Salévienne

Fondation[modifier | modifier le code]

Créée en 1984 par quatre passionnés : Claude Barbier, Marielle Déprez, Claude Mégevand et Donald Stämpfli, La Salévienne rassemble plus de 250 amoureux de leur village et de leur région qui souhaitent participer à des recherches historiques ou tout simplement s’informer et comprendre le passé régional.

La société savante s'intéresse ainsi au territoire compris entre les cours d'eau du Rhône, de l'Arve, le Viaison et Les Usses. L'ensemble correspond ainsi à la partie nord de la province historique du Genevois ou Bas-Genevois, qui succède en partie à l'ancien comté de Genève, avec notamment les massifs du Salève et du Vuache, mais aussi la partie sud du canton de Genève (Suisse).

En novembre 2014, la société d'histoire locale célèbre ses trente ans[1].

Activités[modifier | modifier le code]

  • La Salévienne organise des conférences, des visites commentées de châteaux, d’églises...
  • La Salévienne gère une bibliothèque accessible à tous de plus de 3000 volumes et quelques archives
  • La Salévienne actualise régulièrement une bibliographie de la région du Mont Salève (près de 2 640 références d’ouvrages écrits par près de 1 000 auteurs)

Publications[modifier | modifier le code]

En 30 ans d'existence, La Salévienne a publié plus d'une cinquantaine d'ouvrages, dont 34 livres et 1 DVD. L'association envoie par ailleurs gratuitement à ses membres (quatre fois par an) un bulletin de liaison appelé le Bénon. Il leur permet de suivre ses principales activités, les publications sur la Savoie, les manifestations locales, les comptes rendus de réunions, des nombreuses conférences (près d'une par mois depuis 30 ans), de visites, ainsi que des histoires de la région. Les bulletins sont disponibles sur le site internet de l'association. La société édite également une revue annuelle : Les Échos Saléviens (21 numéros à ce jour).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Luc Franzoni, « La Salévienne, 30 ans pour l'histoire locale », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).