La Sainte Victoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Sainte Victoire
Description de cette image, également commentée ci-après
Photo d'une scène de tournage.

Réalisation François Favrat
Scénario François Favrat
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Du Kiosque
Pays d’origine Drapeau de la France France

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Sainte Victoire est un film français écrit et réalisé par François Favrat, sorti en salles le 2 décembre 2009. Il s'inspire de l'affaire Pierre Botton.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Xavier Alvarez (Clovis Cornillac) est un petit architecte d’Aix-en-Provence en recherche perpétuelle de reconnaissance sociale. Il s’est fait tout seul et prospère, mais ne parvient pas à décrocher de gros marchés publics pour assouvir ses rêves de grandeur. Il décide donc de se lancer corps, âme et biens dans la campagne de Vincent Cluzel (Christian Clavier), le candidat outsider à la mairie, persuadé qu’il renverra l’ascenseur en cas de victoire. À force d’énergie et de ruse, il parvient à discréditer le favori et à faire élire son protégé. Mais leur amitié sincère, nouée dans la conquête du pouvoir, se heurte alors aux limites des intérêts et de l’ambition.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Djamel a participé à Secret Story 7.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :